Dans un tweet, la députée LREM de la 5e circonscription du Rhône n'a pas hésité à faire part de la remarque de son enfant pour ajouter sa pierre à l'édifice de la critique sur la Une du magazine Le Monde qui a suscité une vague d'indignation ce week-end.
Le parti Europe Écologie-Les Verts du Rhône et de la métropole, dont le groupe fait pourtant partie de la majorité de David Kimelfeld au Grand Lyon, a dénoncé l'inaction de cette collectivité alors qu'un épisode de pollution aux particules fines est en cours à Lyon.
Cendra Motin, députée LREM de L'Isère, a critiqué les “dysfonctionnements graves” de l'Élysée dans l'affaire du passeport diplomatique conservé par Alexandre Benalla, malgré son licenciement de la présidence l'été dernier. 
House of Collomb, épisode 13. Le poisson rouge Laurent Wauquiez est totalement déprimé, le coq Bruno Bonnell continue de chanter et le renne Yann Cucherat porte les cadeaux du père Gérard Noël… Le nouvel épisode de House of Collomb est livré juste à temps pour le réveillon. Et comme c'est Noël, il est offert à […]
Comment concilier "fin du monde" avec la question du réchauffement climatique et "fin du mois", qui s'exprime notamment à travers la mobilisation des Gilets jaunes en France ? Interview avec le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, qui a choisi d'intégrer les acteurs du social dans les futures discussions autour du climat.
Myriam Picot
La vice-présidente de la métropole de Lyon, Myriam Picot, vient d'être élue présidente du musée des Confluences. Une élection très politique. 
Si tout le monde s'attendait à voir Gérard Collomb retrouver son siège de président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon, c'est finalement Georges Képénékian qui a été élu à cette fonction après le retrait stratégique de David Kimelfeld.
Campement de Gilets jaunes à Feyzin / Jean Viard © Tim Douet / Anne-Christine Poujoulat (AFP) [montage LC]
Entretien avec Jean Viard, sociologue, directeur de recherches au CNRS et au Cevipof – Pour lui, les Gilets jaunes mettent en avant une fracture plus territoriale qu’économique, entre une France métropolitaine et une France plus rurale où la voiture joue un rôle central, ce mouvement spontané illustrant les frictions liées au basculement de la révolution industrielle vers celle du numérique. Ce proche d’Emmanuel Macron (il a été candidat LREM aux législatives) pose aussi un regard très critique sur la politique trop technocratique du Gouvernement.
Manifestation de Gilets jaunes devant l’hôtel de région, à Lyon, le 7 décembre © Tim Douet
Politiquement et paradoxalement, La République en Marche espère sortir gagnante d’une crise qu’elle a mal gérée et qui a montré ses limites. Une transformation politique du mouvement des Gilets jaunes pourrait déboucher sur une balkanisation supplémentaire des oppositions à Emmanuel Macron.
Gilets jaunes sur un rond-point à Feyzin (Rhône), le 17 décembre 2018 © Tim Douet
La France qui souffre s’est donné rendez-vous en ce début d’hiver sur les ronds-points. De la taxe carbone, les Gilets jaunes ont bifurqué vers le pouvoir d’achat et une crise de la représentation démocratique, exprimant un mal-être de classe pas toujours canalisé. Lyon Capitale est allé à la rencontre de ces travailleurs, retraités, chômeurs ou invalides qui ont exprimé une colère sourde.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 739 740 741