Etienne Blanc dévoile son programme pour les municipales de 2020 à Lyon
Le candidat des Républicains présentait, ce jeudi matin, son programme pour la ville de Lyon. Autour d’une soixantaine de propositions, Étienne Blanc veut tourner “en douceur” la page des années Collomb.
Pascal Blache, Gérard Collomb et François-Noël Buffet à la soirée de lancement du beaujolais 2019, à la préfecture du Rhône © Stéphane Guiochon / MaxPPP PhotoPQR Le Progrès
En plaçant à égalité les listes de Gérard Collomb et des écologistes, notre sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio met en lumière une élection indécise qui se gagnera par des alliances. Gérard Collomb et Yann Cucherat pourraient être débordés sur leur gauche.
Grégory Doucet (EE-LV) et Yann Cucherat (LREM), candidats aux municipales 2020 à Lyon
Exclusif. À deux mois des élections municipales, un sondage Ifop-Fiducial pour Lyon Capitale et Sud Radio laisse entrevoir une issue incertaine dans le duel que se livrent les écologistes et Gérard Collomb à Lyon. Les deux listes arrivent en tête avec 22% des intentions de vote.
L’hôtel de ville de Saint-Priest [Capture d'écran Google Map]
En 2014, Gilles Gascon avait ravi la ville aux socialistes. Six ans plus tard, le maire LR s’avance d’autant plus “sereinement” devant les électeurs que le Rassemblement national comme En Marche n’ont pas investi de candidats.
Meyzieu © Antoine Merlet
La majorité municipale finit difficilement le mandat à Meyzieu. Christophe Quiniou, qui a succédé à Michel Forissier, n’a pas imposé sa patte. Les divisions d’En Marche pourraient cependant le maintenir dans la course.
Hôtel de ville de Rillieux-la-Pape (capture d'écran Google Map)
La personnalité du maire de Rillieux-la-Pape écrase l’entrée en campagne. Jugé autocrate et sectaire par ses opposants, Alexandre Vincendet leur oppose des investissements records qui tranchent avec l’inaction de ses prédécesseurs.
François-Noël Buffet, candidat LR, présente ses têtes de liste métropolitaines
Bruno Bernard, le candidat EELV à la présidence du Grand Lyon, a critiqué le choix fait par le parti Les Républicains d'investir 14 hommes en tête de liste pour les élections métropolitaines.
Pancarte critiquant la densification, sur le mur d’une maison à Caluire © Antoine Merlet
Faute de candidat identifié à opposer au maire sortant Philippe Cochet, La République en Marche pourrait rater la séquence des élections municipales à Caluire-et-Cuire. La sociologie de cette ville historiquement à droite épouse pourtant celle du parti présidentiel.
François-Noël Buffet, candidat LR, présente ses têtes de liste métropolitaines
Le candidat des Républicains pour la présidence de la métropole a présenté ces têtes de liste pour les élections de mars prochain. Dans les quatorze circonscriptions, ce sont des hommes qui porteront ses listes. Un choix assumé par le sénateur LR qui veut s’appuyer sur le poids électoral des maires sortants.
Décines à l’époque de la construction du stade de l’OL © Tim Douet
Le Grand Stade continue de rythmer la vie politique à Décines. Opposante au projet en 2014, Laurence Fautra explique les difficultés financières de sa commune par l’installation de cet équipement. Ses opposants évoquent une ville au bord de la banqueroute.

Posts navigation

1 2 3 4 5 790 791 792