Georges Képénékian et Gérard Collomb à la métropole
Gérard Collomb, David Kimelfeld et Georges Képénékian ont tenu pour la première fois à Lyon une conférence commune depuis le retour de l'ex-ministre de l'Intérieur. Gérard Collomb mettant en avant "une bienveillance maximale" a suivi le chemin balisé ces dernières semaines par David Kimelfeld. Ainsi, il a évoqué la question climatique, le social et une attractivité équilibrée, à sa manière.
Gérard Collomb et David Kimelfeld au conseil de la métropole, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Pour la première fois depuis le retour de l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, Georges Képénékian et David Kimelfeld tiendront une conférence de presse commune à l'hôtel de ville de Lyon. Ensemble, ils feront le point sur la prochaine élection du maire de Lyon. Suivez cette conférence en direct sur Lyon Capitale.
hôtel de ville place de la Comédie
La note AA de la ville de Lyon a été confirmée par l'agence de notation Standard & Poor’s qui ne pense pas que la suppression future de la taxe d'habitation ne vienne restreindre la flexibilité budgétaire de la ville. 
Stéphane Guilland
Le chef de file du parti Les Républicains à Lyon souhaite que la “droite au sens large” se réunisse derrière Étienne Blanc et que ce dernier annonce sa candidature rapidement pour démarrer la campagne des élections municipales de 2020, face à Gérard Collomb. 
Le sénateur et ancien président PS du conseil général de la Drôme vient d'être nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.
Christophe Castaner, le patron du parti LREM a été nommé ministre de l'Intérieur ce mardi, deux semaines après la démission de Gérard Collomb pour revenir à Lyon. 
Les bureaux de la Commission européenne, à Bruxelles © Emmanuel Dunand / AFP
Autour des institutions européennes, qui fixent la plupart des règles du jeu pour les entreprises des pays membres, la pression des lobbys est colossale. Ils ont un rôle bien défini dans le processus de décision. La transparence accrue n’empêche pas une forte porosité entre les élus et les entreprises.
Les députés LREM du Rhône, en juin 2017 © Tim Douet
Emmanuel Buisson-Fenet, coanimateur du comité LREM du 1er arrondissement de Lyon, revient pour Lyon Capitale sur la lettre ouverte envoyée à Christophe Castaner par les “marcheurs” du Rhône. Ce militant de la première heure critique la gestion individuelle et opaque de la fédération LREM du Rhône par Caroline Collomb.
Caroline Collomb © Tim Douet_0346
Plus de 20 “marcheurs”, principalement lyonnais, ont signé une lettre ouverte adressée à Christophe Castaner, le délégué général de LREM, pour dénoncer les dysfonctionnements locaux d’En Marche. Leur missive vise en creux Caroline Collomb, référente départementale du parti, critiquée pour sa gestion trop opaque et individuelle.
Selon nos informations, après deux marches pour le climat réussies, la métropole de Lyon lancera prochainement une consultation citoyenne sur son Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET). 

Posts navigation

1 2 3 7 8 9 10 11 12 13 735 736 737