Une affiche « un toit c’est un droit » placardée devant l’entrée d’une école – Image d’llustration

Au collège Gilbert Dru, une 5e semaine d'occupation pour héberger des élèves

Dans le 3e arrondissement, des parents occupent le collège Gilbert Dru pour mettre à l'abri une famille comptant deux élèves, de 5è et de 3è. Ils sont appuyés par le collectif Jamais sans Toit.

Le collège Gilbert Dru, situé rue Jeanne Hachette dans le 3e arrondissement, entame sa cinquième semaine d'occupation pour mettre à l’abri une famille avec deux enfants à la rue. "Cela fait quatre semaines déjà, 25 nuits, que des personnels se relaient tous les soirs auprès des deux élèves de 3è et 5è et leurs parents que nous avons décidé de mettre à l’abri au sein de notre collège, relate le personnel éducatif du collège, soutenu par le collectif Jamais sans Toit et des parents d'élèves. Quatre week-ends que nous nous cotisons pour payer des nuits d’hôtel, ou que plusieurs reçoivent chez eux cette famille du vendredi au dimanche".

Une école du même nom également occupée

Durant la première semaine d'occupation, le personnel éducatif a alerté la préfecture du Rhône, la Ville de Lyon, la mairie du 3è, la Métropole et le rectorat, sans réponse à ce jour. "Nous avons organisé un rassemblement pour mettre en lumière cette situation inacceptable à laquelle on ne doit pas s’habituer :  des élèves de notre collège dorment dehors. Les vacances approchent, l’hiver se durcit, allons-nous devoir dire à nos élèves de retourner à la rue ? Nous n’imaginons pas en arriver là après tous les efforts déployés et faisons encore confiance aux autorités pour qu’elles prennent enfin leurs responsabilités".

A la Guillotière, une école du même nom a été occupée par des parents pour héberger une petite fille de 8 ans et sa famille, sans toit, en octobre. En février, le même établissement s'était organisé pour héberger une famille avec deux enfants de 6 et 8 ans. En octobre, l'école Joannès Masset, dans le 9è arrondissement, a également également fait l'objet d'occupation pour mettre à l'abri des élèves.

à lire également
Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut