Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, était à Lyon pour inaugurer l'Institut français de civilisation musulmane situé dans le 8e arrondissement de Lyon. Un lieu culturel dans lequel il a loué “la vision d'un islam ouvert qui s'inscrit pleinement dans la République”.
Pour faire baisser la température des places lyonnaises, Étienne Blanc a dévoilé, ce mercredi, son projet de canopée urbaine. Le candidat de la droite promet une solution pragmatique à un coût raisonnable.
Vue de Lyon la nuit
Les élus LR ont envoyé une lettre à Gérard Collomb pour lui demander de réagir après une escalade de la violence ce week-end.
Gérard Collomb, à l’hôtel de ville de Lyon, le 17 octobre 2018 © Tim Douet
Un membre de Génération identitaire, un mouvement d'extrême droite, a publié une photo sur Twitter vantant sa conversation sur l'immigration avec l'ancien ministre de l'Intérieur. Ce dernier explique avoir été piégé et que cette conversation n’a pas eu lieu. 
Grégory Doucet, candidat investi par EE-LV aux municipales lyonnaises
Les écologistes lyonnais ont désormais leur candidat, Grégory Doucet, pour les municipales de mars 2020. Ils envisagent de conquérir l'hôtel de ville et excluent toute alliance avec les marcheurs Collomb ou Kimelfeld.
Grégory Doucet, candidat EE-LV aux municipales à Lyon
Grégory Doucet sera le candidat des écologistes aux municipales lyonnaises. Il a été préféré, ce jeudi soir, aux candidatures d'Etienne Tête et de Bruno Charles.
Pour sa dernière conférence de presse de rentrée avant de prendre sa retraite politique, Jean-Paul Bret a présenté une forme de bilan de ses années villeurbannaises, mais aussi analysé l'état politique actuel de la métropole de Lyon. Une collectivité territoriale crée par Gérard Collomb, qu'il n'a pas épargné. 
Jean-Paul Bret (PS)
“Roitelet”, “homme déçu”, “habillage politique”, “manque de convictions”, Jean-Paul Bret a rhabillé pour l’hiver son adjoint Didier Vullierme qui a annoncé ce mercredi qu’il quittait le Parti socialiste.
Christophe Geourjon
L’élu lyonnais sera le candidat de l’UDI pour l’élection métropolitaine de 2020.
Lors de son passage au ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a été sanctionné de la moitié de ses indemnités de conseiller métropolitain à cause de son absence. Une “amende” qu'il a compensée en trouvant une nouvelle source de revenus au sein du Sepal. Le maire de Lyon aura ainsi reçu 9149€ en 2018 dans un syndicat mixte où il ne siégeait pas.

Posts navigation

1 2 3 4 776 777 778