Métro TCL sytral © Tim Douet
Les travaux pour la 4G dans le métro de Lyon n'ont pas pris de retard pour l'instant. Il sera bientôt possible de surfer sur Internet dans le réseau (passer des appels aussi, mais si on pouvait éviter de déranger tout le monde).
greves des eboueurs Poubelle © TD_0008
Il l'avait promis aux éboueurs en grève jeudi soir, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, s'est entretenu avec le directeur général de la société Pizzorno. L'entreprise est convoquée lundi. 
Pour cause de travaux, l’agence de recouvrement de Lyon Part-Dieu va fermer ses portes pendant une vingtaine de jours, entre le 15 avril et le 5 mai 2019.
À partir de ce 4 avril, de nouveaux renforts vont être déployés sur trois lignes de bus qui desservent l'ouest de Lyon.  
Entrepôt de réparation des métros lyonnais © Tim Douet
Les TCL ont fait savoir que le métro B ne circulerait plus les lundis et mardis soirs après 21h15 environ, ainsi que les samedis matin avant 7h en raison des travaux d'automatisation de la ligne.
Entrepôt de réparation des métros lyonnais © Tim Douet
Entretien – Directeur discret mais connu pour son efficacité de Keolis, Pascal Jacquesson a tiré la sonnette d’alarme cet automne, face à un réseau qui devenait toujours plus saturé, et proposé une solution rapide. Keolis a tout à y gagner : plus de voyageurs, c’est aussi plus de recettes. En 2018, l’entreprise a réalisé un bénéfice record : 7,7 millions d’euros (redistribués à 40 % aux salariés).
Métro TCL sytral © Tim Douet
Les TCL ont indiqué que la station de métro Bellecour n'était plus desservie depuis 17h15 en raison des manifestations.
Fouziya Bouzerda © Tim Douet
Entretien – Présidente du Sytral depuis octobre 2017, Fouziya Bouzerda a hérité d’une machine qui commençait à ronronner et semblait prête à terminer le mandat en pilotage automatique. Après une année où elle a pu rencontrer des difficultés à faire bouger cette administration, elle compte bien faire entendre sa voix.
Métro de Lyon, la station Bellecour – Mars 2019 © Antoine Merlet
Aux heures de pointe, le réseau de transports en commun lyonnais est largement saturé. Pourquoi ça coince et quels espoirs peut-on avoir, ligne par ligne.
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
Cela n’a échappé à aucun habitué du réseau TCL, les bus, métros et tramways sont bien plus chargés depuis quelques mois. La fréquentation des transports en commun lyonnais est depuis plus d’un an en forte hausse. Avant la rupture et pour ne pas renvoyer des gens à leur voiture, le réseau TCL va-t-il recevoir un peu d’oxygène ?

Posts navigation

1 2 3 4 44 45 46