© MAXPPP

Les enjeux de la concertation sur le tracé du Tram express de l'Ouest lyonnais

À horizon 2032, un nouveau tramway doit permettre de relier Tassin-Alaï au quartier de Confluence en une quinzaine de minutes. La concertation visant à affiner le projet vient de débuter. 

Le prolongement du métro B terminé, il s’agit du prochain projet phare de Sytral Mobilités et de la majorité écologiste à la Métropole de Lyon. L’abandon du projet de construction d’un métro E entre Tassin et Lyon ayant été acté au profit d’un Tramway express de l’Ouest lyonnais (TEOL), le Sytral soumet ce dernier à la concertation des Grands Lyonnais depuis le 6 novembre. 

Le passage à Saint-Irénée déjà abandonné

Plusieurs points restent à trancher sur ce projet évalué à 800 millions d’euros et qui permettra, à horizon 2032, de relier Tassin-Alaï au quartier de Confluence en une quinzaine de minutes puis à la station Jean Macé à Lyon. L’abandon d’un passage de TEOL par Saint-Irénée ayant été acté au début de l’été en raison de son coût et du "peu de gain de temps pour les habitants", selon le Sytral, les habitants sont invités jusqu’au 5 février à se prononcer sur l’arrivée du tramway à Confluence et son passage sur Tassin, le milieu du tracé ne devant plus bouger, même si l’emplacement d’une station reste à définir. 

Le nouveau tracé. L'arrivée à Confluences et le secteur Tassin restent à trancher.

Où passer à Tassin ?

À l'Ouest, deux options sont mises sur la table. La première propose de relier Ménival à Alaï, par la rue Joliot Curie, la seconde ajoute une station à Libération, avant d'emprunter l'avenue Charles de Gaulle.

Extrait du dossier de concertation. (Crédit Sytral Mobilités)

Moins coûteuse d'environ 40 millions d'euros, la première option exclurait toutefois un secteur avec un fort enjeu de population. Le Sytral estime ainsi à +5 000 le nombre de voyages quotidien sur la ligne en faisant passer Teol par Libération. Un passage par la rue Joliot Curie présente également plusieurs difficultés techniques du fait d'une emprise très contrainte sur le sud-ouest de la rue en raison d'un alignement d'arbres, précise le dossier de concertation.

Par où arriver Confluence ?

À l’Est, du côté de Lyon, là aussi deux options sont soumise à la concertation. Il s’agit cette fois de décider de l’arrivée de TEOL à la Confluence, depuis le 5e arrondissement par la rue Montrochet ou depuis La Mulatière par le cours Suchet. Les deux options impliquent la construction d’un nouveau pont au-dessus de la Saône, afin de permettre à TEOL de venir se connecter au réseau déjà existant des tramways T1 et T2, qui traversent la Confluence. 

Extrait du dossier de concertation. (Crédit Sytral Mobilités)

La deuxièmement option est pour le moment privilégiée par la majorité, l’option par le cours Suchet représentant "un surcoût d’environ 80 millions d’euros par rapport à l’option par la rue Montrochet".

Celle-ci permettrait néanmoins une desserte plus rapide de Perrache et du métro et surtout "une meilleure fréquentation depuis l’ouest", selon le dossier de concertation. Quand l’option Montrochet aurait pour elle un "coût optimisé" et une meilleure déserte de Confluence.

La traversée de la Saône en arrivant sur l'avenue Montrochet. (Crédit Sytral)

Quel emplacement pour la station de Sainte-Foy-lès-Lyon ?

Entre Lyon et Ménival, reste également à définir l’emplacement de la station souterraine qui verra le jour à Charcot, celui pour celle de Point du Jour n’étant pas au sujet de la concertation. Deux localisation sont possibles dans le secteur de Charcot à Sainte-Foy-lès-Lyon :

  • Salette, au nord du boulevard de l’Europe, près de l’EHPAD Notre-Dame-de-la-Salette et de la Clinique Charcot ;
  • Provinces, au croisement de la rue du Commandant Charcot et du boulevard des Provinces.
Extrait du dossier de concertation. (Crédit Sytral Mobilités)

À ce stade, le choix de la station Provinces semble présenter moins de contraintes. D’autant que la station Charcot Salette "représente un surcoût de 30 à 50 millions d’euros en raison de l’allongement du tunnel et de la création d’un puits d’accès de secours supplémentaire nécessaire", précise le Sytral. Cette dernière aurait toutefois pour elle une "meilleur insertion urbaine" et une "meilleure desserte des équipements de santé".

Le gros de la concertation débute ce mercredi 8 novembre avec une réunion publique à 19 heures, à l’espace de l’Ouest Lyonnais dans le 5e arrondissement.

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut