Ministre de l’Intérieur entre mai 2017 et octobre 2018, Gérard Collomb est redevenu maire de Lyon en novembre 2018. Ce jeudi matin, sur Europe 1, il n’a pas hésité à tacler son successeur, Christophe Castaner. Morceaux choisis.
Collomb Macron 06.2016
Le maire de Lyon, Ministre de l’Intérieur entre mai 2017 et octobre 2018, est revenu ce jeudi matin sur Europe 1 sur ses relations avec le président de la République, Emmanuel Macron. Un président avec qui il a renoué contact.
Dérobé à la mairie du 2e arrondissement en février dernier, le portrait d’Emmanuel Macron est réapparu, ce samedi, en pleine manifestation commune entre défenseurs du climat et Gilets jaunes.
Une nouvelle préfète déléguée pour la défense et la sécurité, Emmanuelle Dubée, 40 ans, a pris ses fonctions à Lyon cette semaine. C’est le 1er poste préfectoral pour cette femme de cabinet, notamment passée par l’ENA où elle a côtoyé un certain Emmanuel Macron.
L’actuelle conseillère municipale de Lyon, de la Métropole de Lyon dans les groupes LR et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Nora Berra, a été placée à la deuxième place de la liste UDI emmenée par Jean-Christophe Lagarde. Elle attaque son ancien parti Les Républicains et la politique d’Emmanuel Macron. Retour sur la présentation de son projet pour les élections européennes.
Après avoir fait couler beaucoup d’encre, l’Institut français de civilisation musulmane est sorti de terre, dans le 8e arrondissement de Lyon. Il sera inauguré en juin ou en septembre. Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, souhaite que le président vienne inaugurer l’IFCM.
Le jeune Marin, violemment agressé en novembre 2016 à la Part-Dieu pour avoir défendu un couple qui s’embrassait, a été décoré de la Légion d’honneur vendredi à Paris par le président Emmanuel Macron.
Nathalie Perrin-Gilbert, à l’hôtel de ville de Lyon – novembre 2018 © Tim Douet
Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er arrondissement de Lyon, a proposé, non sans ironie, à Denis Broliquier, son homologue du 2ème arrondissement, de lui prêter le portrait d’Emmanuel Macron. Jeudi, le portrait du président de la République avait été décroché du mur de la mairie du 2e arrondissement.