Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022
Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022 © Romane Thevenot

Grégory Doucet boycott le déplacement de Gérald Darmanin à Lyon

Présent ce vendredi matin à la Guillotière, le maire de Lyon a annoncé qu’il ne participerait pas ce samedi 30 juillet au déplacement du ministre de l’Intérieur à Lyon. Un choix politique assumé du côté de la mairie. 

Voilà qui ne devrait pas améliorer les relations déjà distendues entre le maire de Lyon et Gérald Darmanin. Quelques heures après l'officialisation par le ministère de l'Intérieur de la venue à Lyon ce samedi 30 juillet du premier flic de France, Grégory Doucet a annoncé dans un tweet qu'il ne participerait pas au déplacement de M. Darmanin.

Doucet occupe le terrain avant la venue de Darmanin

Un choix politique assumé par la municipalité et le chef de l'exécutif local, "Ce n'est pas de ministre dont nous avons besoin mais de plus d'effectif", explique sur twitter le maire. Non sans rappeler à Gérald Darmanin son engagement il y a deux ans d'augmenter de 300 policiers supplémentaires les effectifs de la police nationale à Lyon.

Avant cela, le maire de Lyon n'a pas manqué ce matin de devancer la visite de Gérald Darmanin à Lyon pour aller rencontrer les commerçants et les habitants de la Guillotière pendant plusieurs heures. Sur place en compagnie de Fanny Dubot, la maire du 7e arrondissement, et de la députée écologiste de la circonscription, Marie-Charlotte Garin, Grégory Doucet avait déjà rappelé à Gérald Darmanin sa promesse d’augmenter de 300 agents les effectifs de la police nationale à Lyon, "il ne s’agit pas d’en demander toujours plus". Tout en insistant sur l'action conjointe de la Ville, de la Métropole et de l'État dans le quartier, même s'il estime qu'il faut"aller encore plus loin".

Lire aussi : Grégory Doucet veut "aller encore plus loin" pour améliorer la situation à La Guillotière

Une visite de Darmanin à la Guillotière ?

Pour mémoire, le ministre de l'Intérieur se déplace à Lyon une dizaine de jour après l'agression de trois policiers à la Guillotière, qu'il a prévu de rencontrer ce samedi. Il doit également échanger avec des habitants et des commerçants du quartier des 3e et 7e arrondissements de Lyon, à la préfecture selon nos informations, après avoir inauguré le centre de rétention ouvert en début d'année à Colombier-Saugnieu, près de Lyon.

Pour le moment, une visite à la Guillotière n'est pas inscrite à l'agenda du ministre, mais un changement de programme de dernière minute ne serait pas à exclure.

Lire aussi : 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut