Mathieu Faure est le directeur de sa propre agence basée à Lyon 3.

Immobilier à Lyon 3 : "Montchat, c'est la campagne à la ville" (vidéo)

Immobilier. - Le 3e arrondissement est le plus peuplé de Lyon. Mathieu Faure, directeur de l'agence immobilier du même nom, décrypte le marché de ce secteur dans l'émission 6 minutes Chrono.


Pour mémoire, le prix médian dans le 3e arrondissement est de 5040 euros/m2 d'après les chiffres des notaires, en progression de 3% sur un an mais quasiment en négatif sur le dernier trimestre, à l'image du reste de la ville. Les prix les plus importants sont dans le secteur de la préfecture (5850 euros/m2), et les moins importants à : Villette Gare (4680 euros/m2), et Genas Montchat, Feuillat Desgenettes (4800 euros/m2 chacun).

Pour Mathieu Faure : "Le 3e est un grand marché immobilier. Il y a un secteur qui est plutôt ancien près des quais du Rhône. Il y a aussi le secteur plus récent derrière la Part-Dieu, et enfin, il y a Montchat qui est décrit par ses habitants comme la campagne à la ville. Ce sont des segments assez marqués. La voie ferrée (qui sépare l'arrondissement du nord au sud) est encore une limite qui est marquée aujourd'hui ." Il poursuit : "Il y a une mixité qui est intéressante. Je n'aime pas parler de minimum car c'est dénigrant pour ceux qui sont sur cette typologie. Mais en gros, les prix s'échelonnent entre 4000 euros/m2 et 8000 euros/m2. C'est énorme mais cette variance corresponds à la variété des biens." Interrogé sur les secteurs intéressant pour un famille, le spécialiste explique :  "La Part-Dieu a bonne presse aujourd'hui pour les famille, car il y a des îlots avec des commerçants, une vie de quartier, des associations, un peu comme le 7e arrondissement qui est juste à côté du 3e."

Sur la baisse des prix à Lyon

"Ce n'est pas un effondrement mais une remise à niveau. Depuis 4 ou 5 ans, l'activité était exponentielle. Ce n'était pas normal. Il n'y avait plus de différence entre certaines typologies de biens, entre ceux qui sont isolés ou non, au premier ou au dernier étage. C'est donc un rééquilibrage. Il y a beaucoup moins d'acheteurs et ce n'est pas lié aux prix, mais à la capacité d'achat des acquéreurs. Je parle de la hausse des taux. On perd les primo-accédants par le manque de confiance. Il est toujours plus intéressant d'être propriétaire que locataire à Lyon malgré la baisse des prix."

Lire aussi : 

Immobilier à Lyon 8 : "À partir de 3000 euros/m2 pour une résidence avec balcon" (vidéo) 

Immobilier à Lyon 2 : "Trouver sous les 5200 euros/m2, cela n'existe plus »

Immobilier à Lyon 5 : "Le Vieux-Lyon vaut la Presqu'Île, Ménival intéressant pour les familles »

Immobilier à Lyon 1 : "Comptez 350 000 euros pour un T3 sur les Pentes de la Croix-Rousse »

Immobilier : "Le 6e est l'un des quartiers les plus prisés de Lyon »

Immobilier : "On peut faire toute sa vie dans le 7e", explique Gaël Fluchaire

Immobilier à Lyon 9 : "Le centre Valmy est l'endroit le plus demandé, La Duchère a changé"

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut