Isabelle Adjani dans Opening Night – Mise en scène Cyril Teste © Simon Gosselin
Cyril Teste revient à Lyon avec une nouvelle adaptation d’une œuvre connue au cinéma. Cette fois, il s’agit de rien de moins qu’Opening Night, le film de Cassavetes. Mais nombreux sont ceux qui attendent surtout la star qui reprend le rôle de Gena Rowlands : Isabelle Adjani.
Frères sorcières, d’Antoine Volodine – Mise en scène Joris Mathieu © Nicolas Boudier
Si vous avez déjà vu “J’ai pris mon père sur mes épaules”, voici sept suggestions pour une nouvelle semaine dans les salles de spectacle du Grand Lyon. Une semaine qui commence comme une mélopée et s’achève en tango.
J’ai pris mon père sur les épaules, de Fabrice Melquiot – Mise en scène Arnaud Meunier (photo de répétition) © Sonia Barcet
Créé à la Comédie de Saint-Étienne par son directeur, Arnaud Meunier, J’ai pris mon père sur mes épaules, de Fabrice Melquiot, est présenté aux Célestins à partir de mercredi.
Maja © Clément Fessy
L’une réécrit Andersen, les autres ont inventé une machine de cirque, un troisième fait des ombres avec ses mains et la dernière nous emmène en voyage en adolescence. Mais attention, ce mois-ci, dans les salles lyonnaises, il y a (aussi) un loup.
Sandrine Mini recadrée
L'ancienne directrice du Toboggan, Sandrine Mini, dénonçait son licenciement en 2016. Le tribunal administratif de Lyon a estimé que celui-ci était valable. 
Eric Massé et Angélique Clairand (Cie des Lumas) © Tim Douet
C’est officiel depuis le 31 janvier, Éric Massé et Angélique Clairand vont codiriger le théâtre du Point-du-Jour. Lyon Capitale les a rencontrés pour qu’ils nous exposent leur projet, et nous présentent la dernière création de leur compagnie (des Lumas), De l’Ève à l’eau, que l’on pourra voir fin mars aux Subsistances.
Thyeste, de Sénèque – Mise en scène Thomas Jolly © Jean-Louis Fernandez
Fasciné par la figure sanglante de Thyeste, Thomas Jolly a proposé au dernier festival d’Avignon une version impressionnante de la tragédie de Sénèque. Reprise cette semaine aux Célestins.
Ici, Agneaux n°X – Création collective au NTH8 © DR
Outre les Jolly monstres, dont on vous parlera ailleurs, les scènes lyonnaises accueillent cette semaine un drôle de dandy qui nous propose de réviser l’histoire de l’art avec son pianiste, un indéfectible Roi sans divertissement et Tatiana Frolova l’insoumise. Pendant ce temps-là, dans le 8e, on regarde “comment le désespoir peut se faire joyeux carnaval”.
André Guittier en 2016 à Theizé - Représentation de l'Antigone mise en scène par Philippe Mangenot (Théâtre de l'Entre-Deux) -c- Michel Cavalca
Nous avons appris hier le décès de l’ancien codirecteur, avec Michel Raskine, du théâtre du Point-du-Jour. Un acteur engagé du monde théâtral, qui fut aussi codirecteur du CDN du Nord, à Tourcoing.
Horace, de Corneille – Mise en scène Michel Belletante © Pierre Corvaisier
Le directeur du théâtre de Vienne, Michel Belletante, monte une version d’Horace qui promet.

Posts navigation

1 2 3 4 81 82 83