L’Opéra de quat’sous, de Bertold Brecht et Kurt Weill – Mise en scène Jean Lacornerie © Frédéric Iovino
Si vous n’allez pas voir les “Bestie di scena” d’Emma Dante aux Célestins, voici six autres raisons de courir au théâtre. Le week-end n’y suffira sans doute pas…
Rebibbia - Mise en scène Louise Vignaud (c) Rémi Blaquez (photo de répétition)
Louise Vignaud, la jeune directrice du théâtre des Clochards Célestes, présente ce mois-ci au TNP son adaptation pour les planches du roman de Goliarda Sapienza L’Université de Rebibbia. Avec notamment l’excellente Magali Bonat.
Visuel pour La Tempête de Shakespeare, mis en scène par Juliette Rizoud © Raphaëlle Diou / Raphaël Erba Alchimeo
Juliette Rizoud retraduit et met en scène la pièce de Shakespeare. À voir ce vendredi (attention, une seule date).
Irène Jacob dans VxH – Mise en scène Roland Auzet © Christophe Raynaud de Lage
Comédienne discrète autant que fascinante, Irène Jacob joue à partir de ce vendredi à Lyon “VxH – La Voix humaine” d’après Jean Cocteau et Falk Richter. Dans une mise en scène de Roland Auzet qui devrait vous faire lever les yeux au ciel.
Avant l’heure où les thés d’après-midi finissaient... © Manuel Guyon
À l’occasion du centenaire de la signature de l’Armistice, le théâtre de Vienne propose un spectacle musical pour nous faire ressentir l’atmosphère de l’époque par les mots et les notes.
Un cabaret extraordinaire © Gilles Rammant
Ce mois-ci, vous rencontrerez une diva, un shérif, un Esquimau déraciné, des musiciens-ouvriers et un certain M. Tokbar. Préparez-vous à voyager et à en prendre plein les oreilles ce mois-ci si vous accompagnez des enfants au spectacle dans l’agglomération.
La compagnie de théâtre 8e sens présente pendant les vacances de la Toussaint sa deuxième création. Dès 6 ans, "Fais de beaux rêves" invite le public à l'évasion dans l'univers du rêve et du conte pour enfants. 
La soprano Véronique Gens dans “La Voix humaine” de Jean Cocteau – Mise en scène Christian Schiaretti © Danielle Pierre
Si le patron du TNP avait repris quelques-uns de ses spectacles la saison dernière, il avait rendu copie blanche en termes de création. Christian Schiaretti se rattrape cette année, avec Claudel, Vitrac et Cocteau. À voir – et entendre – dès mardi.
La Bonne Education (Labiche) / Eugénie Grandet (Balzac) © Arthur Pequin / DR (montage LC)
Hasard de programmation, besoin de retrouver ses racines, actualité des œuvres, éclairage rétrospectif sur notre époque ? Il y a sans doute un peu de tout cela dans le fait qu’au théâtre de la Renaissance, notamment, on trouve cet automne nombre d’adaptations de grands romans du XIXe ou de pièces de dramaturges de cette époque (Labiche…) remises au goût du jour.
Vincent Dedienne dans “Ervart” d’Hervé Blutsch – Mise en scène Laurent Fréchuret © Christophe Raynaud de Lage (photo de répétition)
Cette saison, Vincent Dedienne ne fera pas de chroniques à la radio, ni chez Yann Barthès. Car il joue Ervart, d’Hervé Blutsch, au théâtre de la Croix-Rousse et repartira ensuite en tournée avec Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux mis en scène par Catherine Hiegel. Sans compter Callisto et Arcas, d’après Ovide, qu’il s’apprêtait à jouer à Paris lors de notre entretien.

Posts navigation

1 2 3 4 79 80 81