Lyon est la grande absente du palmarès 2019 du guide Rouge. Incompréhensible.
Veyrat Maison des Bois
Le chef haut-savoyard à l'éternel chapeau noir vient de perdre sa troisième étoile. Réactions du chef "paysan".
Le guide Rouge retirerait l'unique étoile du chef cuisinier Pierre Orsi, à Lyon.
21 janvier 1793 - 21 janvier 2019. Le jour de l'exécution en place publique de Louis XVI, plusieurs rois de la gastronomie française se voient couper la tête en Auvergne-Rhône-Alpes.
Bébé Maternité
Lyon Capitale l'avait annoncé le 11 janvier dernier : 3 cas de bébés nés sans bras avaient été identifiés près de l’Étang de Berre à Marseille. Interrogé par Le Parisien, l'entourage de la ministre de la Santé, confirme qu'Agnès Buzyn suit "de près le dossier".
Veyrat
Le guide Rouge retire la troisième étoile du chef cuisinier Marc Veyrat, en Haute-Savoie, selon les informations de confrères du Point.fr qui, semble-t-il, ont eu le guide entre les mains avant tout le monde.
Lassausaie
Le guide Rouge retire la deuxième étoile du chef cuisinier Guy Lassausaie, à Chasselay, près de Lyon, selon les informations de confrères du Point.fr qui, semble-t-il, ont eu le guide entre les mains avant tout le monde.
Il y a un an, jour pour jour, à 10h00 du matin, Paul Bocuse, considéré comme le plus grand chef du XXe siècle, est décédé chez lui, à Collonges-au-Mont-d'Or. Lyon et la gastronomie mondiale étaient en deuil.
Depuis 1958 et le retour de Paul Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or, à deux coups de fourchette de Lyon, le restaurant trois étoiles Michelin du "pape de la gastronomie" n'a fermé que six semaines.
L'Ourson qui boit perd son Bib Gourmand dans le Michelin 2019. On y court vite. Il y a un problème avec les plantigrades ? A moins que le higuma lyonnais ne décroche l'étoile lundi, lors de la divulgation du guide Michelin.

Posts navigation

1 2 3 4 133 134 135