Lyon : marché-gare, Gerland, Île Ô... ces grands projets urbanistiques qui se terminent en 2022

Si l'exécutif écologiste de la Métropole de Lyon a décidé de ralentir le rythme des constructions à Lyon, plusieurs grand projets urbanistiques doivent être bouclés dès 2022. Tour d'horizon.

L'Île Ô bientôt arrivé à bon port 

2,6 millions d'euros - Koen Olthuis

Théâtre flottant "L'île Ô"

L'Île Ô, premier théâtre flottant d'Europe, dont les travaux ont commencé début mars, doit ouvrir au public en septembre prochain. Le pari est assez risqué : ériger un théâtre flottant de 800 m2 sur le Rhône, en moins d'un an semble ambitieux. Porté par l'architecte néerlandais Koen Olthuis, ce pari est en phase d'être réussi et les travaux avancent bien. "Le planning est tenu. L'ouverture du théâtre est toujours prévue pour cet automne", assure Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon à l'environnement qui rappelle la vocation du bâtiment : "un théâtre pour les jeunes et les enfants de 0 à 15 ans".

L'édifice, qui se veut respectueux de l'environnement, sera alors installé quai Claude Bernard, dans le 7e arrondissement de Lyon, au niveau du pont Gallieni.

Pour aller plus loin : [1/4] Projet urbanistique à Lyon : l'Île Ô, théâtre flottant du Rhône, bientôt arrivé à bon port ?

Gerland, future place forte de la recherche en 2022 ? 

60,6 millions d'euros - Art & Build Architectes et Unanime Architectes

Futur bâtiment du centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à Lyon © DR

Près de 400 scientifiques sont attendus fin septembre 2022 dans les nouveaux locaux du CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) situé dans le Biodistrict de Gerland. Ils disposeront de locaux flambant neufs répartis sur 7 niveaux et d'une superficie de 11 300 m2. Le bâtiment, actuellement en construction, prendra pied autour d’un jardin rond et central d'environ 1 000 m2.

"Ce projet s'inscrit dans une politique générale visant à faire du quartier de Gerland un haut lieu de la recherche internationale", a indiqué la Métropole de Lyon. L'ouvrage doit être livré à la fin du mois de septembre 2022 pour une ouverture de l'institut courant 2023.

À l'heure actuelle, le reste des travaux se portera essentiellement sur les aménagements intérieurs de l'infrastructure. "Le bâtiment on le voit, il ne reste que quelques façades à livrer mais le reste du travail se porte sur l'intérieur maintenant". 

Pour aller plus loin : {2/4} Urbanisme à Lyon : Gerland, futur "haut lieu de la recherche internationale" d'ici fin 2022 ?

Le marché-gare, salle pleine dès septembre ? 

384 millions d'euros pour la phase 2 du projet Confluence - Agence Carte Blanche

"J’ai le plaisir de vous annoncer que la salle du marché Gare (SMAC) à Confluence sera ouverte dès septembre 2022", déclarait le maire de Lyon, Grégory Doucet il y a quelques semaines.  L'établissement du 2e arrondissement de Lyon, labellisé scène de musique actuelle (SMAC), pourra désormais accueillir 400 personnes  (contre 300 auparavant) dans ses 1 600 m2.

Ouverte en 2006 pour la MJC Confluence, la salle du marché gare accueille depuis 15 ans des concerts, des résidences d'artistes mais également différentes autres actions culturelles du territoire. Jointure entre le nouveau quartier de Confluence, toujours en construction, et le quartier historique de Perrache, le bâtiment est en rénovation depuis 2018.

Trois orientations en matière de politique culturelle guideront la programmation de ce marché gare nouvelle génération, avec un "focus sur la création artistique, l’émancipation de chacun et la transition écologique". 

Pour aller plus loin : [3/4] Urbanisme à Lyon : tout ce qu'il faut savoir sur la réouverture du marché gare à Confluence

Le Port Edouard Herriot, un écosystème logistique début 2023 ?

40 millions d’euros - AREP Architectes

Port Herriot

Les travaux du HLU (Hotel Logistique Urbain) ont commencé en début d'année et la mise en service de l'ouvrage ne devrait se faire qu'à partir du premier semestre 2023. L'infrastructure, qui doit voir le jour dans le port Edouard-Herriot dans le 7e arrondissement de Lyon, va permettre de stocker des marchandises avant qu’elles soient livrées dans des magasins à l'aide de véhicules décarbonés.

En d'autres termes, ce projet vise à la fois une limitation des nuisances des transports de marchandises en milieu urbain tout en prenant en compte la ZFE (zone à faibles émissions) avec des véhicules électriques, des vélos cargos, ou des véhicules bio-gnv pour le dernier kilomètre de livraison.

Le projet se divise en deux bâtiments pour une surface totale de 29 000 m2 et a été initié par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et la Métropole de Lyon en 2017.

Pour aller plus loin : [4/4] Urbanisme à Lyon : le port Edouard Herriot passera au vert d'ici 2023

Lire aussi : Lyon : les grands projets urbanistiques de 2022

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut