Image d’illustration LC

Bac : dernier suspense avant les résultats mardi pour plus de 700 000 lycéens

Dernière ligne droite avant les vacances: près de 710 000 candidats découvriront mardi les résultats du baccalauréat, affichés dans les lycées ou consultables directement sur internet.

Sur les 709 399 candidats qui tentent de décrocher le précieux diplôme cette année, plus de la moitié (53,7%) ont présenté le bac général, qui se compose désormais d'un tronc commun de matières, complété par deux enseignements de spécialité choisis à la carte par les élèves. Pour les autres, 26,2% ont passé un bac professionnel et 20% un bac technologique, détaille l'AFP.

Les résultats du bac à 10h mardi

Les résultats seront publiés dès 8h dans certaines académies mais pour la plupart, il faudra attendre 10h, notamment pour les académies de Paris, Créteil, Versailles, Lyon, Bordeaux ou Toulouse, indique l'AFP. Depuis sa réforme en 2019, la note du baccalauréat repose à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur des épreuves terminales (le français écrit et oral, passé en classe de Première, la philosophie, les épreuves de spécialités et le grand oral, passés en Terminale).

@WilliamPham

"Au taquet"

"J’ai un peu bégayé mais les profs étaient vraiment sympas, ils ont posé pleins de questions, j’étais au taquet", raconte Inès, 18 ans, au sujet de son grand oral. Elève en Terminale SES au lycée Saint Just (Lyon 5e), elle espère obtenir le précieux sésame pour filer en première année de Licence de droit à l'université Jean Moulin Lyon III.

Mardi matin, Inès prévoit de faire d'une pierre deux coups: "Je dois rendre mes livres au lycée alors j'irai voir les résultats en même temps". Et pour elle, pas question de faire durer le suspense: "Je suis stressée quand même, je vais y aller à la première heure", explique-t-elle.

Polémique sur les notes

Cette année, les épreuves du nouveau bac général (pour lequel les élèves choisissent deux enseignements de spécialité) se sont déroulées en intégralité, pour la première fois après deux années perturbées par le Covid.

Les deux épreuves de spécialité passées par chaque candidat ont cependant dû être décalées de mars à mai et des aménagements ont été décidés en raison de la crise sanitaire. Des correcteurs de ces épreuves ont affirmé mi-juin que certaines notes avaient été augmentées sans leur accord. Un début de polémique, balayé par le ministère, qui a assuré qu'"il n'y a pas eu de consignes nationales de relever les notes", rapporte l'AFP.

Les notes des épreuves de spécialité, ainsi que celles de la philosophie et du grand oral n'ont pas été prises en compte dans la plateforme d'accès aux études supérieures Parcoursup, qui délivre depuis début juin ses réponses aux vœux des candidats. Mais ces notes sont dans la moyenne du bac, sésame nécessaire pour ceux qui veulent poursuivre leurs études.

Taux de réussite à 94% l'an dernier

Et pour ceux qui n'auraient pas réussi à valider leur bac du premier coup, des épreuves de rattrapage démarreront dès le lendemain de l'annonce des résultats, ce mercredi, et se tiendront jusqu'à vendredi. Le taux de réussite au baccalauréat dépasse depuis 2012 les 80%. L'an dernier, près de 94% des candidats avaient décroché l'examen qui permet d'accéder aux études supérieures.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut