Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022
Grégory Doucet / Point presse du 6 Juillet 2022 © Romane Thevenot

Lyon : la passe d'armes entre Grégory Doucet et Gérald Darmanin se poursuit

Depuis plusieurs jours, les échanges entre le maire de Lyon, Grégory Doucet, et le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sont de plus en plus hostiles. L'élu lyonnais a attaqué verbalement le membre du Gouvernement dans un entretien au JDD.

Entre Grégory Doucet et Gérald Darmanin, l'entente devient de moins en moins cordiale à chaque prise de parole. Après l'épisode du boycott du déplacement du ministre de l'Intérieur à Lyon le week-end dernier par le maire de la ville, le membre du Gouvernement n'avait pas hésité à qualifier ce choix de "grave erreur".

Ils doivent se retrouver le 5 septembre à la Guillotière

Il ne s'était pas contenté de cette sortie, avec le 4 août dernier une intervention musclée à l'encontre de l'élu lyonnais sur le plateau de la chaîne de télévision CNEWS. L'ancien maire de Tourcoing avait notamment dénoncé le "militantisme naïf" et "l’idéologie anti-flics" du Rhodanien. Une saillie qui n'a logiquement par arrangé les choses. Pourtant, l'édile EELV avait accepté le mercredi 3 août d'accompagner le premier flic de France lors de son passage à la Guillotière le 5 septembre prochain. Cela aurait pu servir de point d'ancrage pour retrouver un dialogue plus apaisé, mais finalement, ça n'en prend pas le chemin.

En effet, les dernières déclarations de Gérald Darmanin ont visiblement rajouté de l'huile sur un feu déjà bouillant, et Grégory Doucet l'a fait comprendre dans un entretien au Journal du Dimanche. "Je ne suis pas là pour servir de faire-valoir à un ministre en mal de communication politique. Certes, Gérald Darmanin a enchaîné les déconvenues depuis l’affaire du Stade de France, mais j’aimerais qu’il soit à la hauteur des engagements pris, a-t-il pointé du doigt. Et aussi à la hauteur des annonces faites par Élisabeth Borne et Emmanuel Macron, qui disaient vouloir renouveler la façon de travailler avec les élus locaux, en étant davantage dans l’écoute et le respect"


"Il a peut-être besoin de vacances, qu’il en prenne et qu’il revienne en septembre bien reposé", Grégory Doucet, maire de Lyon, à propos de Gérald Darmanin


Le premier magistrat de Lyon est revenu sur les propos du pensionnaire de la place Beauvau à son égard un peu plus tôt dans la semaine. "Quand il dit que je serai contre la police, c’est ridicule, insultant et ça n’a pas lieu d’être ! Ce n’est pas comme ça qu’on crée les conditions d’un travail constructif et qu’on règle les problèmes de délinquance et de criminalité, a-t-il affirmé. Dans ses propos, j’entends du mépris et de la condescendance. […] Il a peut-être besoin de vacances, qu’il en prenne et qu’il revienne en septembre bien reposé. Là, on pourra travailler ensemble"

Grégory Doucet conclut sa réponse au ministre de l'Intérieur avec un passage sur le quartier de la Guillotière. "Nous n’allons pas tout régler d’un coup de baguette magique, mais la situation s’améliore, a-t-il assuré. J’ai décidé, très tôt dans mon mandat, de faire de ce quartier l’une de mes priorités et je ne vais pas lâcher !"

A lire sur le sujet :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut