Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, était en visite à Lyon samedi 30 juillet. (Photo by THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

"Une grave erreur", affirme Gérald Darmanin au sujet du boycott de son déplacement à Lyon par Grégory Doucet

Au cours de son déplacement à Lyon ce samedi, Gérald Darmanin a qualifié de "grave erreur" le boycott de Grégory Doucet à son sujet.

Si Gérald Darmanin était en visite à Lyon ce samedi, il n'a pas croisé le maire, Grégory Doucet. En effet, ce dernier a choisi de boycotter le déplacement du ministre de l'Intérieur dans la capitale des Gaules. Il avait annoncé la nouvelle dès vendredi sur Twitter.

A lire sur le sujet : Grégory Doucet boycott le déplacement de Gérald Darmanin à Lyon

Gérald Darmanin a été interrogé à ce sujet à la sortie d'un long échange avec les habitants et commerçants du quartier de la Guillotière. L'ancien maire de Tourcoing a d'abord cherché à jouer la carte de la diplomatie, avant de se montrer plus offensif. "Je ne suis pas là pour faire de procès d’intention mais c’est un moyen de pousser des dossiers. Les absents ont toujours tort. C’est difficile pour les policiers de ne pas être soutenu par le maire, a-t-il déclaré. Je pense qu'il (Grégory Doucet) a fait une grave erreur, mais il peut me contacter. Je vais revenir à Lyon début septembre et je l’invite à être là"

Lors de sa venue à Lyon, le premier flic de France a notamment remis la médaille de la sécurité intérieure aux trois policiers agressés le 20 juillet dernier à la Guillotière. Il a aussi inauguré plus tôt dans la matinée un nouveau centre de rétention administrative, situé à Colombier-Saugnieu.

A lire aussi : Policiers agressés à la Guillotière : Gérald Darmanin en visite à Lyon ce samedi

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut