Les All Blacks lors de leur match au Groupama Stadium contre le XV de France le 14 novembre 2017. (Photo de FRANCK FIFE / AFP)

Lyon et l'Auvergne-Rhône-Alpes au coeur de la coupe du monde de rugby 2023

En septembre 2023, quatre nations poseront leurs bagages dans la région Auvergne-Rhône-Alpes pour la coupe du monde de rugby. Lyon accueillera la Nouvelle-Zélande et Saint-Étienne l’Australie. 

À neuf mois de la coupe du monde de rugby en France, l’organisateur World Rugby vient d’officialiser la liste des villes hôtes qui accueilleront les nations participantes. Dix villes réparties dans neuf régions ont été retenues. Le nom de l’une d’entre elles doit encore être officialisé dans l’attente de la qualification d’une dernière équipe pour la compétition, mais l’on sait déjà que la région Auvergne-Rhône-Alpes recevra quatre nations. Au mois de mars, Jean Courtin, le directeur de Sites Lyon du comité d’organisation, expliquait  "L'idée est aussi d'organiser une coupe du monde des territoires : 80% de la population française est à moins de deux heures d'un camp de base d'une équipe participante".

Quatre villes hôtes

La région Aura n’est rien de moins que le territoire le plus plébiscité par les équipes nationales. Comme cela avait déjà été officialisé au mois de mars, les All Blacks de Nouvelle-Zélande poseront leurs valises à Lyon, les Springboks d’Australie s’installeront à Saint-Étienne (Loire), la Squadra Azzura italienne a choisi Bourgoin-Jallieu (Isère) et Les Welwitschias de Namibie Aix-les-Bains (Haute-Savoie).

Équipe mythique et adversaire redouté du XV de France en ouverture du tournoi le 8 septembre au Stade de France, les All Blacks investiront les locaux et utiliseront les équipements du Lou Rugby. Ils resteront pendant au moins quatre semaines et demie, le temps de la phase de poule.

Lire aussi : Coupe du monde 2023 : les All Blacks à Lyon, tout ce que l'on sait

D'autre part, un "village rugby" devrait être installé à Gerland dans le palais des sports durant toute la durée du tournoi, avec des attractions et des stands sur la thématique de la coupe du monde. En mars, le maire de Lyon, Grégory Doucet, précisait aussi qu'il pourrait y avoir des retransmissions de matchs via des grands écrans, sur la Place Bellecour (Lyon 2) comme cela a déjà été fait à l'occasion de grands matchs de foot.

Neuf matchs disputés à Lyon et Saint-Étienne

La région Auvergne-Rhône-Alpes n’accueillera pas seulement des camps d’entraînement, elle sera aussi le théâtre de neuf matchs de poule. Une dizaine d’équipes différentes fouleront les pelouses du Groupama Stadium de l’Olympique Lyonnais et de Geoffroy Guichard à Saint-Étienne. La liste des matchs est à retrouver ci-dessous : 

Lyon - Groupama Stadium

  • Pays de Galles vs Australie, le 24 septembre à 21 heures ;
  • Uruguay vs Namibie, le 27 septembre à 17h45 ;
  • Nouvelle-Zélande vs Italie, le 29 septembre à 21 heures ;
  • Nouvelle-Zélande vs Uruguay, le 5 octobre à 21 heures ;
  • France vs Italie, le 6 octobre à 21 heures ;

Saint-Étienne - Geoffroy Guichard

  • Italie vs Namibie, le 9 septembre à 13 heures ;
  • Australie vs Fidji, le 17 septembre à 17h45 ;
  • Argentine vs Samoa, le 22 septembre à 17h45 ;
  • Australie vs le vainqueur du tournoi de qualification, le 1er octobre à 17h45 ;

Tous les billets mis en vente pour ces matchs et les autres organisés ailleurs en France ont été vendus par World Rugby. Une plateforme dédiée à la revente de billets devrait bientôt être mise en ligne par l’organisation. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut