© Christophe Raynaud de Lage

Tragédie grecque au théâtre des Célestins : Iphigénie, femme libre dans la mort

Tiago Rodrigues, le nouveau directeur du Festival d’Avignon – désormais bien connu des Lyonnais – s’est livré à une réécriture complète de la pièce de Sophocle, Iphigénie, qui est présentée au théâtre des Célestins.

On a pu voir le travail du dramaturge portugais dans de nombreux spectacles qu’il a écrits et/ou mis en scène, tout récemment : La Cerisaie avec Isabelle Huppert au TNP, et Dans la mesure de l’impossible aux Célestins.

© Jean-Louis Fernandez

Ici, Tiago Rodrigues propose une adaptation de ce mythe antique en collaboration avec Anne Théron. La metteuse en scène, auteure et cinéaste, dirige cette nouvelle version du grand classique, où l’on retrouve Agamemnon, Clytemnestre et, bien sûr, Iphigénie, sur un plateau nu avec, en fond de scène, l’immensité d’une mer figée par un manque de vent.

Une Iphigénie d’aujourd’hui, qui affirme son libre arbitre et choisit elle-même sa mort, en femme libre.


Iphigénie – Du 18 au 22 janvier, aux Célestins


Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut