Ballet BC. Bedroom Folk by Sharon Eyal and Gai Behar © Four Eyes Portraits

Ballet BC : trio gagnant à la Maison de la danse

Le Ballet BC, compagnie canadienne basée à Vancouver, nous fait découvrir trois chorégraphes internationaux à travers une interprétation émouvante et extrêmement physique.

De renommée internationale, le Ballet BC est l’une des compagnies les plus importantes au Canada et elle vient à Lyon pour la première fois.

Rompue à tous les styles de danse, ancrée dans une gestuelle néoclassique, elle est dirigée depuis 2020 par Medhi Walerski, ancien danseur du Ballet de l’Opéra de Paris et surtout du Nederland Dans Theater au sein duquel il a fait ses premiers pas de chorégraphe.

Anna Bekirova et Dex Van Ter Meij dans Garden © Raphael Titsworth-Morin

Souhaitant ouvrir le Ballet BC à d’autres chorégraphes, il a conçu un programme qui invite la Canadienne Crystal Pite et l’Israélienne Sharon Eyal, intégrant sa propre création Garden. Inspirée du Quintette pour piano et cordes en la mineur de Camille Saint-Saëns, cette pièce est une ode à l’humanité qui crée un dialogue raffiné entre les cordes, le piano et les corps des danseurs autour de duos fascinants qui sculptent l’espace tout en élégance.

Ex-danseuse du Ballet de Francfort de William Forsythe, chorégraphe pour le Nederland Dans Theater et le Ballet Cullberg, Crystal Pite développe, entre danse et théâtre, une écriture hybride et puissante qu’elle mène à son paroxysme dans The Statement. Interrogeant, sous la forme de la caricature, le monde du travail et ses relations de pouvoir, elle pose sa danse dans un bureau avec une grande table de réunion autour de laquelle les personnages règlent leurs comptes.

The Statement par Crystal Pite © Michael Slobodian

Écrite en collaboration avec le dramaturge Jonathon Young, la pièce fait surgir une danse dont la gestuelle, proche de la pantomime, est tour à tour violente, déstructurée et légère, soumise aux injonctions d’un texte projeté dans l’espace par de multiples voix off. Ex-danseuse de la Batsheva Dance Company, Sharon Eyal a créé Bedroom Folk avec son complice Gai Behar, artiste parmi les plus influents de l’underground de Tel-Aviv.

Dansée par douze interprètes à la présence physique impressionnante, l’écriture chorégraphique se déploie dans une totale osmose avec les impulsions électroniques répétitives de la musique d’Ori Lichtik, figure de la scène techno-électro israélienne. Intense et hypnotique, cette pièce galvanise un programme qui dévoile le talent de trois grands artistes !


Ballet BC - Medhi Walerski, Crystal Pite, Sharon Eyal/Gai Behar – Du 17 au 20 janvier, à la Maison de la danse.


 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut