Le TACO des rues Louis Thévenet et de Nuits. Photo : La Croix-Rousse n’est pas à vendre

Terrain de sport, végétalisation, fresque... le budget participatif à Lyon 4e

[Volet 4]. Après neuf mois de travaux avec les habitants, la Ville de Lyon a dévoilé début décembre les 110 projets lauréats de son premier budget participatif. Focus sur les actions à venir dans le 4e arrondissement.

Pour son premier budget participatif, la Ville de Lyon n’a pas fait les choses à moitié, débloquant 11 millions d’euros pour mener à bien 110 projets en 24 mois. Le plus emblématique d’entre eux étant sans aucun doute une première étape dans la végétalisation de la place Bellecour.

Chaque arrondissement va néanmoins profiter d’aménagements plus ou moins conséquents. On fait le point sur les neuf projets retenus dans le 4e arrondissement.

  • La rénovation du terrain de sport devant l'ancien collège Maurice Sève

C'est le plus gros projet de ce premier budget participatif dans le 4e arrondissement. Le terrain multisport situé au niveau de l'ancien collège Maurice Sève, rue Louis Thévenet, va être rénové. Notons que la proposition est celle ayant réuni le moins de votes parmi les neuf retenues, avec 178 suffrages. 300 000 € seront donc fléchés pour donner un coup de frais à ce terrain.

Le projet était notamment porté par le conseil de quartier Croix-Rousse Est qui souhaite "garder l'authenticité du lieu". Ainsi l'objectif est de remplacer le matériel bruyant (cages de foot et portes), de rénover le revêtement au sol pour absorber le bruit des ballons et de végétaliser sans empiéter sur la pratique sportive.

Le terrain fait l'objet de discussions autour notamment, de son utilisation la nuit. Des habitants ont écrit au maire pour lui demander de fermer l'accès à partir de 21 heures et une pétition a été lancée.

Le TACO de la rue Louis Thévenet. Capture Maps.

Lire aussi :

Rémi Zinck lui ne compte pas fermer le terrain le soir, il estime notamment que les frais engagés ne se justifient pas face au faibles nuisances engendrées. C'est que cet espace est devenu emblématique. Exutoire pour les exilés logés dans l'ancien collège pendant plusieurs mois, lieu d'expression artistique pour les graffeurs lyonnais, terrain de sport pour la maison de l'enfance et lieu de rendez-vous pour des jeunes basketteurs le soir, bref un symbole pour la politique sociale du maire. Fermer le stade serait "un mauvais signal" pour Rémi Zinck.

  • Des végétalisations dans les écoles

La Croix-Rousse est un quartier familial. Sur les neuf projets retenus dans le 4e arrondissement, trois concernent des végétalisations dans les cours de récréation. Ainsi, 20 000 € sont attribués à la végétalisation des cours de l'école Jean de la Fontaine située place Camille Flammarion. Le projet a recueilli 298 suffrages, les habitants jugeant l'école ancienne et trop exposée au soleil en été.

La crèche Popy, située rue Henri Gorjus bénéficie quant à elle d'un budget de 15 000 € pour sa végétalisation. Le projet a recueilli 278 suffrages. Les habitants déploraient un extérieur trop goudronné et ont proposé, entre autres, la mise en place d'un revêtement plus naturel au sol, la plantation d'arbres et la création d'un potager.

Enfin, l'école Commandant Arnaud, située sur la place éponyme a recueilli 268 votes et un budget de 25 000 €. L'objectif est de désimperméabiliser le sol et d'installer des bancs et des parasols.

  • Des fresques au cimetière et dans la montée des Esses

Troisième projet le plus important, la création d'une grande fresque le long du mur du cimetière de la Croix-Rousse, rue Philippe de Lassalle. 228 personnes se sont prononcées en faveur de cette proposition qui bénéficiera d'un financement de 100 000 €. L'œuvre devrait s'étendre sur 250 mètres.

Le mur de la montée des Esses. Capture Maps

Pour 50 000 € de plus, le proposition visant à créer une fresque sur le grand mur gris le long de la montée des Esses a elle aussi été sectionnée. Le projet ne pourra en revanche se faire qu'après avoir obtenu l'accord de la Métropole.

  • Végétalisation de la dalle Artaud

Au niveau de la rue Artaud, un ancien terrain de sport accueille depuis quelques années une résidence d'artistes et un jardin partagé. Les habitants souhaitent désimperméabiliser le sol et ouvrir l'accès à ce lieu au reste des usagers. Le sol actuel créé en effet un fort rayonnement et un îlot de chaleur en été.

La proposition a recueilli 208 votes et un montant de 100 000 € a été attribué. Des études géotechniques complémentaires devront être réalisées.

  • Aire de jeu et mare écologique

Enfin, une mare écologique sera créée dans le jardin de l'internat Favre au parc Chazière, pour un budget de 10 000 €. Toujours à l'Ouest de la Croix-Rousse, la petite aire de jeu pour enfants de la rue Pernon sera quant à elle végétalisée pour un budget de 20 000 €.

Lire aussi : 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut