Tribunal d'Instance de Lyon
Eliot LUCAS

Lyon : 1 049 emplois sauvegardés chez Scopelec

En redressement judicaire, Scopelec sera repris par le groupe Circet qui doit sauvegarder 1 049 salariés sur les 2 300 que compte le groupe.

C'était un jugement très attendu, avec en creux, la peur d'une casse sociale. Ce mercredi 28 décembre, le tribunal de commerce de Lyon a choisi le groupe français Circet pour reprendre la majorité des activités de Scopelec, plus grande coopérative de France, placée en redressement judicaire en septembre dernier, rapporte l'AFP.

Plus de 1 000 emplois perdus

Circet s'engage à reprendre à reprendre 1 049 salariés sur les 2 300 que comptent le groupe et sa filiale Setelen. Ces derniers assuraient la pose de la fibre optique et l'entretien du réseau cuivre pour Orange avant l'annonce en novembre 2021 de la perte de la majeure partie de ce marché, qui assurait 40% de leur chiffre d'affaires.

Pour mémoire, un projet de nouvelle coopérative avait été porté devant le tribunal de commerce par une majorité de salariés de Scopelec. Il prévoyait de diversifier l'activité dans l'installation de bornes de recharges électriques et de préserver 500 emplois supplémentaires, mais les juges ont estimé que les garanties proposées n'étaient pas suffisantes.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut