La place Bellecour à Lyon (2e) @WilliamPham

Le budget participatif de Lyon acte la végétalisation de la place Bellecour sous deux ans

Au terme de neuf mois de travaux avec les habitants, la Ville de Lyon a dévoilé mardi 13 décembre les 110 projets lauréats de son premier budget participatif. Parmi eux, celui de la végétalisation de la place Bellecour pour 1,5 million d’euros retient l’attention. 

Deux ans après son arrivée à la tête de la mairie de Lyon, les écologistes s’apprêtent à lancer un projet demandé de longue date par les Lyonnais, la végétalisation de la place Bellecour. Retenu parmi les 110 projets lauréats du premier budget participatif de la Ville de Lyon, ce projet ambitieux, mais en grande partie transitoire pour le moment, devrait être réalisé sous deux ans. 


"C’est une des plus grandes places en France et même en Europe, il y a encore pas mal d’espaces que l’on va pouvoir végétaliser tout en gardant de la place pour les différentes manifestations qui y sont organisées", Grégory Doucet, maire de Lyon


Longuement interrogé sur ce projet, le maire de Lyon Grégory Doucet et son adjointe à la démocratie locale Chloé Vidal n’ont livré que peu d’éléments pour le moment sur la mise oeuvre précise de cette végétalisation, dont les plans ne seraient pas encore complètements terminés. Un travail doit notamment être effectué avec les architectes des bâtiments de France pour faire valider les travaux retenus, la place Bellecour étant classée à l’UNESCO. 

Une première étape transitoire

On peut toutefois d’ores et déjà confirmer que la terre battue de la place ne sera pas remplacée par de l’herbe. Oublié donc le grand projet de végétalisation du "pré de Bellecour" porté par David Kimelfeld lors des dernières élections, même si quelques éléments y font tout de même penser. "Que d’autres aient eu la même idée avant n’est pas très étonnant", reconnaît volontiers Grégory Doucet. Le budget est toutefois loin d’être le même. Quand l’ancien président de la Métropole de Lyon prévoyait d’y consacrer 20 millions d’euros, la Ville de Lyon elle y alloue pour le moment 1,5 million d’euros, via l’enveloppe de 12,5 millions consacrée à ce premier budget participatif. 

Lire aussi : Métropole de Lyon : une végétalisation de la place Bellecour présentée par Kimelfeld

Le projet de végétalisation de la place Bellecour présenté lors des dernières élections par David Kimelfeld.

"On va avoir recours à des dispositifs transitoires pour placer de la végétation sans pour autant creuser définitivement", Grégory Doucet, maire de Lyon


Ce ne serait là qu’une première étape avant un projet de plus grande envergure, qui doit s’inscrire dans le "grand chantier d’apaisement de la Presqu’île". "Dans un premier temps cette opération transitoire nous permettra de montrer comment cela peut être configuré et de tester des usages, avant d’accentuer de manière définitive la végétalisation sur Bellecour", explique l’élu écologiste. Pour le moment l’idée est "d’utiliser autant que possible les poches de pleine terre qui sont accessibles sur Bellecour, elles ne sont pas très nombreuses, mais il y en a encore" et de végétaliser le reste de la place en utilisant des "grands bacs".

Une réflexion autour du parking de Bellecour

La présence sous la place du parking et de deux lignes de métro réduit considérablement les possibilités en matière de désinperméabilisation des sols. À l’avenir une marge de manœuvre existerait toutefois au niveau du parking, mais elle impliquerait la suppression de certaines places de stationnement, "en supprimant certaines places de parking en dessous il existe des techniques qui permettent de créer des caissons pour planter", précise Grégory Doucet. Une suppression pure est simple du parking ne serait toutefois "pas à l'ordre du jour".

Les premiers aménagements réalisés d’ici deux ans impliqueront également l’installation de fontaines et d’aires de repos ombragées, dont la forme n’a pas été détaillée pour le moment. Les enjeux sont forts pour la municipalité, qui sera scrutée de prêt sur ce projet, qui fait office de pierre angulaire de son premier budget participatif. Sur les 6 000 participants, près de 1500 ont en effet plébiscité la végétalisation de la place Bellecour. À terme, le projet doit permettre d’apporter "de la fraîcheur, de l’eau et des aires de repos sur la place Bellecour", souvent dépréciée par les Lyonnais pour son aspect trop minéral. 


11 millions d'euros pour les 109 autres projets

Les 110 projets retenus pour les neuf arrondissements de Lyon, seront réalisés sous 24 mois, et ils bénéficieront des 11 millions d'euros restants. les thématiques sont nombreuses et vont du sport, à la santé et la solidarité, en passant par la culture, l'environnement, la vie de quartier, l'éducation ou encore le patrimoine. Au total, 18% des projets concernent le cadre de vie. Le détail des projets, qui feront l'objet d'une délibération lors du conseil municipal du 19 janvier, est à retrouver sur oye.participer.lyon.fr

La répartition par arrondissement des projets. (Crédit ville de Lyon)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut