Ilona et Sophie, les deux militantes de Riposte Alimentaire, ont ciblé Le Printemps, de Claude Monet. Crédit photo : Riposte Alimentaire via Twitter

Tableau de Monet aspergé : le musée des Beaux Arts de Lyon porte plainte pour "acte de vandalisme"

En réponse à l'action de Riposte Alimentaire au musée des Beaux Arts de Lyon samedi après-midi, le musée décide de poursuivre les activistes en justice.

Le musée des Beaux-Arts de Lyon porte plainte pour "acte de vandalisme", d'après les informations du Parisien. Samedi après-midi, l'établissement a été contraint de fermer ses portes après l'action d'Ilona et Sophie, deux militantes du collectif de désobéissance civile Riposte Alimentaire, qui ont aspergé de soupe une œuvre de Claude Monet datant de 1872.

Sur les réseaux, la préfecture du Rhône a affirmé que les deux activistes écologistes, âgées d'une vingtaine d'années, ont été interpellées et remises à la justice. Le collectif Riposte Alimentaire a quant à lui relayé l'action sur Twitter. Dans un précédent post, il énonce sa revendication pour "l’intégration de l’alimentation dans le régime général de la sécurité sociale". Une demande inspirée du collectif Sécurité Sociale de l’Alimentation.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut