morceaux de plomb
L’intoxication aigüe ou chronique au plomb provoque le saturnisme. Crédits : Wikipedia

Scandale Metaleurop dans le Rhône : de nouveaux dépistages au plomb prévus

La préfecture a indiqué que de nouveaux dépistages et contrôles dans les sols seraient réalisés près de l'ancienne usine de fonderie de plomb à Arnas (Rhône).

La qualité des sols à "l'intérieur et aux alentours du site industriel" va être à nouveau contrôlée à la demande de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal), selon une information obtenue par l'AFP auprès de la préfecture du Rhône, qui a ajouté que l'on en connaîtrait les résultats d'ici à la fin 2022.

L'Agence régionale de santé, de son côté, va proposer des dépistages aux publics "sensibles au risque de saturnisme et notamment aux enfants et aux femmes enceintes", a également indiqué la préfecture. Pour rappel, le saturnisme désigne l’intoxication aiguë ou chronique par le plomb. Chez les enfants, il peut se manifester par "effets neurologiques, retards de développement, perte de points de quotient intellectuel".

Pas de cas déclaré depuis 2005

L'usine Metaleurop était entre 1974 et 2001 une fonderie de plomb située à Arnas, à environ trente km au nord de Lyon. Depuis 1999, les services de l'Etat surveillent régulièrement la pollution présente sur le site industriel, tout comme les exploitants du site – depuis 2022 Campine France. Des servitudes d'utilité publique ont par ailleurs été établies en 2005 par l'État sur "la superficie du site industriel et son voisinage proche, interdisant de procéder à des « aménagements ou activités sensibles » tels que des crèches, écoles, établissements sanitaires et sociaux ou jardins potagers."

Aucun cas de saturnisme n'a été déclaré à l'ARS depuis 2005, indique la préfecture à l'AFP. En 1999, une campagne de dépistage sur 693 personnes avait permis d'identifier 17 personnes avec "un taux de plomb dans le sang supérieur à 100 migrogrammes par litre". Dans le Pas-de-Calais, une campagne de dépistage lancée en 2022 à la suite d'une enquête journalistique autour d'une ancienne fonderie de Metaleurop locale a mis en évidence 7 nouveaux cas sur 889 enfants testés.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut