© Tim Douet

Rhône : un réfugié ukrainien condamné suite à des violences sur sa compagne

Mardi, un réfugié ukrainien de 23 ans a été jugé en comparution immédiate à Lyon. Logé à Condrieu, il s'en prenait régulièrement à sa compagne.

Entre le 1er mai et le 30 juillet, ce réfugié ukrainien s'en est régulièrement pris à sa compagne. Le couple était logé à Condrieu, dans le Rhône, depuis qu'il avait fui la guerre dans son pays. Mais suite à ce départ, l'homme de 23 ans, né à Marioupol, a commencé à s'alcooliser. Ces scènes de violence ont duré jusqu'à ce que sa femme finisse par déposer plainte chez les gendarmes après un nouvel épisode violent à cause de la vaisselle à faire précise Le Progrès.

Ces faits étaient récurrents puisque la jeune ukrainienne de 21 ans évoque une dizaine de scène de ce genre au total. Elle aurait également été étranglée à plusieurs reprises, elle présentait aussi des traces de morsures et des ecchymoses. Une incapacité totale de cinq jours lui a été délivrée.

En garde à vue, son mari a reconnu l'avoir étranglé et avoir porté des coups. A la barre, il a de même admis certains faits. Le prévenu a écopé de 12 mois de prison, dont 6 mois avec sursis probatoire. La partie ferme de cette peine est aménageable sous la forme d’une semi-liberté. En plus des 3 000 euros qu'il doit verser à sa compagne pour le préjudice moral, il a également l'interdiction de rentrer en contact avec elle.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut