Un appel à la grève général mardi 18 octobre a été lancé. (Crédit : Martin Gaboriau)

Métropole de Lyon : la grève reconduite à la raffinerie de Feyzin

Le mouvement de grève initié par les employés de TotalEnergie a été reconduit ce mercredi sur l’ensemble des raffineries concernées, dont celle de Feyzin, dans la Métropole de Lyon. 

Jour après jour les stations-services de la Métropole de Lyon se vident et se remplissent au compte goutte. Mardi 11 octobre le ministère de la Transition écologique estimait que près d’un tiers des stations françaises étaient affectées par la pénurie, induite par la grève menée par les employés de certaines raffineries pour demander une hausse de salaires compensant l’inflation. 

Une grève qui vient d’être reconduite dans l'ensemble des sites de TotalEnergies impliqués selon la CGT. La raffinerie de Feyzin dans la Métropole de Lyon, la raffinerie de Normandie, près du Havre, le dépôt de carburant de Flandres, près de Dunkerque et la "bio-raffinerie" de La Mède (Bouches-du-Rhône) ont voté la reconduction "et la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) est entrée dans le mouvement" comme l’a annoncé mardi à l’AFP Eric Sellini, coordinateur CGT pour le groupe.

Pas de blocage des camions mardi à Feyzin

Mardi, Lyon Capitale s’est rendu à l’entrée de la raffinerie de Feyzin, pour échanger avec les grévistes, qui gèrent l’entrée et la sortie des produits pétroliers du site. Sur place, leur stratégie semble avoir évolué au cours des derniers jours. Après avoir assuré en fin de semaine dernière que "plus aucune goutte de pétrole n'(entrait) ou ne (sortait) de Feyzin", mardi 12 octobre les grévistes laissaient circulaient les camions de ravitaillement. Un reportage à retrouver ici.

Lire aussi :

 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut