banderole sur une école occupée dans le 1er arrondissement à Lyon
L’école Michel Servet (1e) lors de son occupation en mars pour loger deux enfants et leurs parents. Photo : Jamais sans Toit

Lyon : le gymnase Louis-Chanfray réquisitionné pour héberger des familles à la rue

A Lyon, les familles à la rue seront logées au gymnase Louis-Chanfray durant toute la durée des vacances de Noël. Cela concerne celles qui scolarisent leurs enfants dans les écoles lyonnaises.

Depuis la rentrée de septembre 2022, en novembre et à l'approche de la Fête des lumières, les collectifs d'aide aux familles à la rue se mobilisent pour protéger les enfants sans toit. Ils ont plusieurs fois interpellé la mairie de Lyon sur cette situation d'élèves scolarisés dans les écoles lyonnaises. La mairie annonce ce samedi 17 décembre qu'elle réquisitionne le gymnase Louis-Chanfray (2e arrondissement) pour les mettre à l'abri durant les vacances de Noël.

"Alors que les vacances scolaires débutent, la municipalité, qui se mobilise pour assurer l’hébergement prioritaire des familles et enfants à la rue, a décidé d’ouvrir le gymnase Louis Chanfray situé dans le 2e arrondissement, jusqu’au 3 janvier", est-il indiqué dans un communiqué.

La Fondation Armée du salut va gérer le gymnase Louis-Chanfray

Les familles concernées par cette mesure exceptionnelle représentent 76 personnes dont 46 enfants selon la mairie. Sur place, l'association Fondation Armée du salut gèrera le site grâce à un financement municipal. Elle se chargera de la prise en charge des familles et de leur accompagnement social, en lien avec les associations de soutien déjà existantes.

Le gymnase Louis-Chanfray, fait partie du dispositif "plan froid". Il a été équipé ce vendredi 16 décembre avant l’arrivée des familles. 

La mairie rejette la faute sur l'État

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, indique que cette solution a été trouvée en l'absence de réponse de l'État, comme il l'avait déjà fustigé le 7 décembre dernier.

"Depuis plusieurs semaines, la Ville de Lyon interpelle l’Etat et le ministre délégué chargé de la Ville et du Logement Olivier Klein, dont c’est la compétence, afin d’ouvrir de nouvelles places d’hébergement d’urgence pour mettre à l’abri les enfants à la rue. Face à l’insuffisance de solutions proposées, plusieurs familles ont trouvé refuge depuis la rentrée dans des écoles lyonnaises. Les congés de Noël débutent aujourd’hui et plusieurs dizaines de familles avec enfants sont sans toit à Lyon. C'est intolérable. Nous ouvrons le gymnase Chanfray pour que les familles ne passent pas Noël dans la rue. La solidarité est un devoir, une application concrète de notre devise républicaine". 

Le dispositif zéro enfant à la rue se poursuit

La mairie annonce que cette mesure s'ajoute à l'action engagée pour le dispositif zéro enfant à la rue. Celui-ci aurait permis de créer plus de 100 places d'hébergement et de logement.

En novembre dernier, ce sujet avait crispé les relations entre les collectifs qui "placent"ces familles dans des écoles ou gymnases et la municipalité. Chacun présentait des chiffres différents sur le nombre d'enfants sans-abri scolarisés dans les écoles de la ville.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut