douche légionellose

Les légionelloses et leur persistance aux antibiotiques

Xanthe Adams, est l'une des douze candidats sélectionnés pour la finale Université de Lyon de "Ma thèse en 180 secondes". Sa thèse : la persistance chez Legionella pneumophila en avec la tolérance aux antibiotiques.

Expliquer au grand public des travaux de recherche complexes : c'est l'idée du grand événement scientifique de printemps qui se tient mardi 19 mars à Lyon.

"Ma Thèse en 180 secondes" propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane et diversifié, leur sujet de recherche en termes simples. Ils étaient 12 doctorantes et doctorants du site Lyon Saint-Étienne à exposer, en trois minutes, de manière claire, concise et néanmoins convaincante, leur projet de recherche.

Un jury composé de chercheurs, journalistes et représentants du monde socio-économique décernera trois prix. Vous aurez également la possibilité de décerner le prix du public en assistant à la finale !

Le jury de Ma Thèse en 180 secondes - Finale locale Université de Lyon
- Sabine Fourrier,  Directrice de recherche, Directrice de la Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux
- Mathieu Maillard, Enseignant-chercheur, Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces
- Laetitia Schoutteten, Responsable optique – photonique, Pôle de compétitivité Minalogic
- Isabelle Forestier, Responsable du service Lyon Nature, Ville de Lyon
- Guillaume Lamy, rédacteur en chef, Lyon Capitale

Le 1er prix du jury et le prix du public seront les deux lauréats Université de Lyon qui accéderont à l'étape nationale du concours, chemin vers la finale internationale de septembre 2024.

Lyon Capitale est le partenaire média de cet événement scientifique.

ma thèse en 180 secondes affiche

Pour assister à la finale lyonnaise de "Ma thèse en 180 secondes", cliquez ici
Mardi 19 mars 2023, à 18h, Grand amphithéâtre de l'Université de Lyon - 90 rue Pasteur (Lyon 7e)


Xanthe Adams - Sujet de thèse :
Mécanismes impliqués dans la persistance chez Legionella pneumophila en lien avec la tolérance aux antibiotiques
  • Nom/Prénom : ADAMS-WARD/Xanthe
  • Établissement : Université Claude Bernard Lyon 1 ; Centre International de la Recherche en Infectiologie
  • Thématique de votre sujet de thèse : Interaction hôte-pathogène ; Tolérance aux antibiotiques
  • Intitulé de votre sujet de thèse : Mécanismes impliqués dans la persistance chez Legionella pneumophila en lien avec la tolérance aux antibiotiques
  • Votre parcours en 5 dates :
    • 2016 : Année à Lyon dans le cadre de ma Licence en Études Internationales
    • 2018 : Obtention des Licences Sciences Biomédicales et Études Internationales, University of Technology, Sydney
    • 2018-2019 : Assistante technique, laboratoires de pathologie et microbiologie des hôpitaux Royal Prince Alfred et Nepean
    • 2019-2021 : Master Biologie Moléculaire et Cellulaire (parcours Infectiologie Fondamentale), Université Claude Bernard Lyon 1
    • 2021 : Début de la thèse dans l’équipe LégioPath au Centre International de Recherche en Infectiologie
  • L’objet de votre thèse en 3 lignes :
    L’objectif de ma thèse est d'élucider les mécanismes de la persistance aux antibiotiques chez Legionella pneumophila et aussi de trouver un lien (si ça existe) entre cette persistance et les Legionelloses récurrentes.
  • Pourquoi avoir choisi ce thème ? :
    Parce que ce sujet incorpore des éléments de la recherche fondamentale et appliquée, une partie sur la mécanisme moléculaire et l’autre sur une question plus clinique.
  • Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ? :
    Je voulais participer au concours afin de communiquer ma recherche au grand public. De plus, je souhaitais me mettre au défi de condenser mes trois années de recherche en trois minutes concises et claires.
  • « Comment appréhendez-vous cette finale? »
    J'aborde la finale avec un peu d’appréhension, mais je suis aussi très enthousiaste et fière d'être allée aussi loin.

Lire aussi : 
Céline Spiret - Comment les bébés voient-ils le monde ?
David Lopes : Le "twirling bâton" est-il seulement un sport de fille ?
Wissam El Hajj : Des théorèmes pour modéliser les phénomènes biologiques
François-Joseph Billaud : Les enjeux et les impacts de la notation sociale sur les réseaux sociaux
Iris Dadole : La vie passionnée de la bactérie Legionella pneumophila dans des macrophages
- Kassandra Gérard : Comment les virus entrent-ils dans le noyau de nos cellules ?
Laura Boulogne : La protéine qui pompe... comme les Shadoks
Lucie Chalet : AVC (accident vasculaire cérébral) : le métabolisme de l'oxygène vu par IRM
Nicolas Herreyre : L'énigme de la datation des mortiers de chaux archéologiques
- Manon Rojo : Mieux comprendre la fatigue ressentie chez les patients atteint de sclérose en plaques
- Sylvain Begon : Ethnographie de la prise de parole en public

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut