sandrine runel lyon
Sandrine Runel pourrait l’emporter dans la 4e circonscription (© Antoine Merlet)

Législatives dans le Rhône : à gauche, les Socialistes grands perdants du Front populaire

Malgré leur bon résultat aux élections européennes, les Socialistes héritent de circonscriptions quasi-acquises à la droite dans le Rhône. Les Écologistes eux s'en sortent bien, malgré la déroute des européennes.

Après trois jours de négociations, les dirigeants des quatre grands partis de gauche se sont finalement mis d'accord sur un programme commun pour les élections législatives anticipées, présenté ce vendredi matin, mais également sur une répartition des circonscriptions. Au niveau national, cette architecture prévoit 229 candidats LFI, 175 PS, 92 écologistes et 50 communistes. Dans le Rhône, cinq circonscriptions ont été attribuées au Parti socialiste, cinq à la France insoumise, trois aux écologistes et une au Parti communiste français.

Lire aussi :

L'hypothèse crédible d'un Rhône sans aucun député socialiste

Mathématiquement, le PS, qui n'avait hérité que de deux investitures (5e et 10e circos) dans le cadre de la Nupes en 2022, obtient ainsi un rééquilibrage lié aux bons résultats de Raphaël Glucksmann. Mais dans les faits et les rapports de force, La France insoumise et les écologistes sortent grands vainqueurs de cette répartition des circonscriptions. "Sur la papier on progresse, mais en tenant compte des situations de chaque circo, nous n'avons pas eu ce que nous aurions du avoir en tenant compte de nos bons résultats aux européennes", déplore un élu PS. Dans la 5e circonscription, Fabrice Matteucci repartira en campagne, comme en 2022 où il s'était incliné face à la député de la majorité présidentielle, Blandine Brocard. "Il avait fait une très belle campagne, je pense que c'est une bonne solution", confie Cédric Van Styvendael, maire PS de Villeurbanne.

La candidat PS aura néanmoins fort à faire dans une circonscription où les listes de droite ont atteint près de 50 % des suffrages exprimés lors du scrutin européen. La 10e circonscription semble quant à elle ingagnable pour la gauche, les listes d'extrême droite ayant atteint plus de 30 % des suffrages exprimés lors des élections européennes, quand les listes de gauche ont plafonné sous les 30 %. En 2022, le PS avait recueilli moins de 35 % des voix au second tour face à Thomas Gassilou de la majorité présidentielle, de nouveau candidat.

Lire aussi : Législatives 2022 : découvrez les résultats du 2e tour à Lyon et dans le Rhône avec notre carte

Les Écologistes limitent la casse, malgré la déroute des européennes

Les trois circonscriptions nouvellement attribuées aux Socialistes sont par ailleurs largement défavorables à la gauche. Dans, la 4e circonscription, la moins défavorable bien que relativement marquée à droite, c'est l'adjointe aux solidarités de Grégory Doucet, Sandrine Runel, qui a été investie après avoir candidaté à l'investiture dans la 2e, puis la 1ère. En 2022, la gauche s'était inclinée avec environ 40 % des voix, face à la député de la majorité Anne Brugnera. Aux élections européennes, les listes de gauches ont atteint un peu moins de 40 % des suffrages exprimés, contre 18,09 % pour la liste présidentielle, et 14 % pour la liste du Rassemblement national. Sandrine Runel peut néanmoins espérer l'emporter en cas de second tour avec trois listes.

Lire aussi : Législatives dans le Rhône : les candidats dans votre circonscription

Quant aux 8e et 9e circonscriptions, le PS ira au casse-pipe dans des territoires de droite où le Rassemblement national a atteint les 40 % aux élections européennes et où les députés sortants sont issus des Républicains. On voit mal comment un candidat PS pourrait inverser la donne, y compris en cas de bon résultat au premier tour. Le PS pourrait ainsi se retrouver sans aucune circonscription à l'issu du second tour, alors même qu'il était pourtant le grand vainqueur à gauche du scrutin européen.

Très impliqué dans les négociations, le baron local écologiste Bruno Bernard a pesé de tout son poids pour conserver la 2e circonscription, acquise à la gauche. Et la France insoumise est parvenue à récupérer de nouveau la 1ère circonscription dans laquelle la gauche pourrait l'emporter face à un député sortant issu de la majorité présidentielle passé à l'arraché en 2022.

Lire aussi : Élections législatives : quelles sont les dynamiques dans les 14 circonscriptions du Rhône

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut