mathsphysique

Et si Einstein s'était trompé ?

Des chercheurs ont mesuré des neutrinos se déplaçant plus vite que la lumière. Einstein avait démontré, il y a plus d'un siècle, que cette vitesse était infranchissable. C'est toute la physique moderne qui est à revoir !

Une équipe de chercheurs de français, menée par Dario Autiero de l'Institut de physique nucléaire de Lyon (CNRS/ Université Claude Bernard Lyon 1), vient d'observer que des neutrinos, des particules élémentaires très légères de la matière, avaient dépassé la vitesse de la lumière, vitesse considérée jusqu'ici comme infranchissable, d'après la théorie de la relativité émise par Albert Einstein, en 1905.

D'après les chercheurs de l'expérience OPERA, des neutrinos ont parcouru les 730 kilomètres séparant le CERN (Centre européen de recherche nucléaire), à Genève, du laboratoire sous-terrain de Gran Sasso, en Italie, 60 nanosecondes (60 milliardièmes de seconde) plus tôt que la lumière. Autrement dit, sur une "course de fond" de 730 kilomètres, les neutrinos franchissent la ligne d'arrivée avec 20 mètres d'avance sur la lumière. Soit 6 km/seconde de plus que les 300 000 km/s de la lumière.

Si les résultats "totalement inattendus" des équipes de Dario Auterio sont justes, c'est toute la physique moderne qui est à revoir ! C'est la raison pour laquelle, compte tenu de l'énorme impact qu'un tel résultat pourrait avoir pour la physique, la recherche fondamentale et les lois régissant l'Univers, les chercheurs de cette expérience, malgré des mois de vérifications, souhaitent ouvrir ce résultat à un examen plus large de la communauté des physiciens. E=mc2, on ne sait plus trop... Comme quoi, tout est relatif !
> Les résultats de cette étude seront publiés vendredi 23 septembre à 16h, lors d'un séminaire au CERN, à Genève, retransmis en ligne en direct.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut