Mairie de Givors
Un élu municipal de Givors a été placé en garde à vue pour avoir appelé à manifester devant le domicile d'un député LREM, publiant son adresse personnelle sur Facebook.
Après un rassemblement en hommage à Steve Maia Caniço ce samedi après-midi place Bellecour, les gilets jaunes ont lancé des œufs et des tomates sur la permanence parlementaire du député LREM Thomas Rudigoz à Lyon.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
Ce mercredi matin, sur Cnews, Gérard Collomb a annoncé qu'il souhaitait composer un binôme avec David Kimelfeld pour les élections métropolitaines de 2020 avec une passation de pouvoir à mi-mandat. Une proposition que l'actuel président de la métropole qualifie d'irrespectueuse "à plus d'un titre".
La République en Marche a annoncé ce lundi avoir écarté de manière “définitive” Caroline Collomb de son poste de présidente de la fédération du Rhône. Un départ qui intervient un mois après une réunion de la direction LREM avec les députés du Rhône pour évoquer la situation de l'épouse de Gérard Collomb.
Cible de nombreuses attaques et d’un procès en népotisme, Caroline Collomb, l’épouse du maire de Lyon, s’est mise en retrait de la politique lyonnaise. Même si officiellement ; elle dirige toujours une antenne départementale fantôme de La République En Marche.
David Kimelfeld, avec Thomas Rudigoz (au centre) et Jean-Louis Touraine (à droite), au grand débat sur les européennes organisé par Lyon Capitale et Sciences Po Lyon, le 22 mai 2019 © Antoine Merlet
Un temps courtisé par la gauche, le président de la métropole a profité de la campagne des européennes désertée par Gérard Collomb pour tenter de verrouiller son investiture par LREM.
Laurent Wauquiez © Tim Douet – 2016
Les résultats des européennes dans la métropole de Lyon illustrent bien le basculement des électeurs de droite vers La République en Marche. Un exode qui plonge Les Républicains dans une crise sans précédent et fait planer une grande inquiétude pour les municipales de 2020.
Véronique Trillet-Lenoir, entourée de David Kimelfeld et François-Xavier Pénicaud.
Une vingtaine d'élus du Rhône de la République en Marche se sont réunis ce matin pour présenter un manifeste pour les Européennes de dimanche. Au total, 122 élus du département ont signé cet appel à soutenir la liste Renaissance.
Gérard Collomb, David Kimelfeld et Emmanuel Macron © Tim Douet
De la défiance, ils sont passés aux coups bas. Dans les rangs de la majorité, l’ambiance devient délétère, avec formation de clans. Au jeu des soutiens, le président de la métropole rivalise aujourd’hui avec son ancien mentor. Si, officiellement, David Kimelfeld dit vouloir prolonger un attelage qui ne satisfait pourtant ni l’un ni l’autre, il poursuit un autre objectif : empêcher Gérard Collomb de se présenter en 2020. Pour la République en Marche, Lyon est devenu un casse-tête. À démêler rapidement, en ménageant la susceptibilité de l’ancien ministre tout en confortant le renouvellement incarné par le maire du 4e. Délicat.
Pour son œuvre de rapporteur de la loi sur le secret des affaires, l’ex-avocat d’affaires Raphaël Gauvain s’est vu décerner une “casserole” par l’association Anticor.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7