Damien Abad
©Tim Douet

Mis en examen pour viol, Damien Abad clame son innocence en s'appuyant sur son handicap

Le député de l'Ain Damien Abad, accusé de violences sexuelles par trois femmes, a été mis en examen le 16 mai pour tentative de viol sur l'une d'entre elles. Ses propos ont fuité ce samedi.

Lors de son interrogatoire partiellement dévoilé par l'AFP ce samedi, l'ex-ministre Damien Abad, mis en examen pour tentative de viol en 2010, a réfuté les accusations portées contre lui, invoquant les limites physiques de son handicap et niant tout recours à la soumission chimique. Abad a déclaré aux juges : "Mon innocence est totale et pleine", avant d'ajouter "Je n'ai jamais drogué, ni violé, ni tenté de violer, ni agressé une femme."

Trois femmes sont parties civiles dans cette affaire : Laëtitia et Chloé (noms d'emprunt), et Margaux. Le témoignage initial de Laëtitia dans Mediapart a déclenché la procédure judiciaire. Dans la tourmente, Damien Abad a quitté le gouvernement début juillet 2022, après seulement un mois de service.

Damien Abad engage une "incapacité physique" dans sa défense

Laëtitia affirme qu'Abad a tenté de la contraindre à une fellation en 2010. Elle décrit avoir été surprise par sa "force considérable" et avoir réussi à s'échapper. Abad conteste cette version des faits, en raison de la configuration de son appartement et de son incapacité physique à imposer un tel rapport. Aux juges, il a répondu : "Cette scène n'existe pas."

Margaux, quant à elle, décrit un rapport sexuel initialement consenti, mais devenu coercitif. Abad réfute également cette accusation, en déclarant : "Je ne peux avoir de rapport sexuel sans la participation active de la personne." Il insiste sur son invalidité de 80% due à l'arthrogrypose, une maladie qui limite ses capacités physiques.

Les plaignantes avancent l'hypothèse d'une soumission chimique. Laëtitia prétend avoir vu "quelque chose" au fond d'un verre offert par Abad, tandis que Chloé rapporte un "black-out" après avoir bu du champagne avec lui en 2010. Ce que réfute sans concession Damien Abad : "Je n'ai jamais drogué ni mis quoi que ce soit dans un verre."

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut