Gérard Collomb © Tim Douet

Possible “détournement de fonds publics” : Collomb se défend

Le maire de Lyon a jugé “intolérable”, l'article du Canard enchaîné révélant l'ouverture d'une enquête préliminaire sur un possible “détournement de fonds publics” au profit de l'ex-compagne de Gérard Collomb.

Comme nous l'écrivions ce mardi, selon le Canard enchaîné de ce jour, le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur un possible “détournement de fonds publics” au profit de l'ex-compagne de Gérard Collomb. Ce qui confirme une information publiée par Lyon Capitale en mai dernier.

De son côté Gérard Collomb a jugé mardi soir “intolérable” l'article du Canard enchaîné dans un communiqué envoyé à l'AFP. “Je ne peux donc que m'étonner, alors que les conclusions de l'enquête administrative ne sont toujours pas connues, qu'on ait pu diffuser des informations tant inacceptables qu'intolérables et déjà largement propagées”, a réagi le maire de Lyon. Cette enquête préliminaire fait suite à un rapport provisoire de la chambre régionale des comptes d'Auvergne-Rhône-Alpes consacré à la gestion de la ville de Lyon qui a été transmis au Parquet national financier.

Il n'échappera à personne les véritables raisons qui conduisent ceux qui ont pris l'initiative de diffuser de telles informations de m'atteindre à 10 mois des élections municipales”, a assuré l'ancien ministre de l'Intérieur.

Selon le Canard, l'ex-compagne de Gérard Collomb a d'abord été embauchée à temps partiel au sein du groupe PS en 1995 quand Collomb est élu maire du IXe arrondissement. Elle est titularisée en 1999 en tant que contractuelle et occupe différents emplois dans les mairies d'arrondissement, au cabinet du maire ou encore dans une bibliothèque municipale. Des emplois dans lesquels elle aurait bénéficié “d'une rémunération complémentaire, payée en heures sup”, écrit le palmipède.

Je n'ai pas attendu Gérard Collomb pour travailler pour la ville de Lyon. Cela fait 30 ans. (…) Et j'y travaille plus qu'il n'en faut. Je gagne moins de 1500 euros par mois, alors on m'a donné des heures supplémentaires”, s'est défendue l'ex-compagne du maire de Lyon.

J'ai aussitôt pris l'initiative de faire diligenter une enquête administrative dont les conclusions seront rendues fin juin et, conformément à l'article 40, j'ai informé le procureur de la République. Depuis début 2018, Mme Nouri a été affectée d'abord dans une bibliothèque municipale puis dans une mairie d'arrondissement où elle travaille actuellement”, a de son côté précisé Gérard Collomb.

à lire également
Michel Mercier © Tim Douet
Michel Mercier, ancien président du département du Rhône, a été mis en examen dans l’affaire des assistants parlementaires du Modem. L’ancien ministre de la Justice était le trésorier du parti durant la période à laquelle la justice s’intéresse.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut