Didier Porte traite le cas Laurent Wauquiez

Le chroniqueur de Mediapart a consacré une chronique entière au nouveau président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes. Entre les portiques dans les lycées, les économies sur les téléphones portables et la doudoune rouge, rien n’est épargné.

Quand "c'est démago, stupide et [que] ça sert à rien, c'est du Laurent Wauquiez", voilà la conclusion de la chronique sur Mediapart de Didier Porte, qui regrette de ne pas avoir croisé l'élu lors de la journée "6 heures pour nos libertés" organisée par son canard.

Si le chroniqueur commence par se moquer gentiment de la doudoune rouge de Laurent Wauquiez – qui est "de la couleur des pompiers, et les gens aiment les pompiers" –, il s'attaque plus frontalement à la promesse de campagne consistant à installer des portiques de sécurité dans tous les lycées de la région. L'humoriste déconstruit peu à peu la possibilité du projet, à l'image de ce qu'en pense un syndicat contacté par Lyon Capitale. Entre l'erreur de calcul sur le coût de la mesure et le choix de Moirans pour "résonner agréablement aux oreilles de l’électorat lepéniste qu'il avait réussi à convaincre de voter pour lui aux régionales", l'élu à la doudoune rouge n'est pas ménagé.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut