Nicolas Devort © Dominique Chauvin

Théâtre Comédie-Odéon : deux Cyrano pour notre plus grand plaisir !

La Comédie-Odéon met doublement à l’honneur la pièce d’Edmond Rostand, Cyrano, passée à la postérité.

Tout d’abord grâce au comédien et auteur Nicolas Devort. Dans son spectacle, Dans la peau de Cyrano (du 17 au 28 janvier), il raconte l’histoire d’un garçon mal dans sa peau qui, à travers la rencontre bienveillante et déterminante d’un professeur de théâtre et du personnage de Cyrano, prendra un nouvel élan, vivra comme une nouvelle naissance.

Seul en scène, avec pour tout accessoire une simple chaise, il donne corps à tous les personnages. Il a l’art de permettre au spectateur, à travers une mimique, un geste, une voix, de reconnaître les protagonistes, faisant naître images et émotions au fil du récit.

Jérôme Sauvion

Le projet de Jérôme Sauvion est assez voisin. Dans Cyrano Project (du 28 février au 18 mars), repris par la Comédie-Odéon après l’immense succès connu la saison dernière, il nous confronte à un metteur en scène abandonné de tous (régisseur, comédiens, épouse, producteur…) qui s’entête, pour notre plus grand bonheur, à jouer le chef-d’œuvre d’Edmond Rostand.

Tout seul, il se glisse dans la peau des différents personnages avec une aisance stupéfiante. On est à la fois ému par la partition de Rostand, dont on ne se lasse pas, et bluffé par la performance du comédien. (Lire notre critique ici)


Dans la peau de Cyrano – Du 17 au 28 janvier et  Cyrano Project – Du 28 février au 18 mars. À la Comédie-Odéon


 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut