Moïse et Pharaon © Monika Rittershaus

Culture : quand l’Ancien Testament s’invite à l’Opéra

En janvier, l’Opéra de Lyon se fend de deux nouvelles productions inspirées d’épisodes bibliques : un avant-goût aux saveurs thématiques du grand festival d’opéras qui se déroulera au printemps.

Moïse et Pharaon est la version remaniée en 1827 de Moïse en Égypte, composé neuf ans plus tôt par un Gioachino Rossini au sommet de son art.

L’opéra reprend le thème de l’exode vers la terre promise des Hébreux après une longue captivité en Égypte et la traversée de la mer Rouge.

C’est alors la mode des “opéras à la française”, sortes de péplums monumentaux à la dimension souvent politique qui font écho aux enjeux et bouleversements secouant l’Occident depuis la Révolution. Musicalement, on est face à du grand Rossini et ses qualités d’artificier sont bel et bien au rendez-vous.

Moïse et Pharaon © Monika Rittershaus

C’est Daniele Rustioni qui guidera l’Orchestre de l’Opéra dans ces pages épiques tandis que le jeune metteur en scène allemand Tobias Kratzer suggérera un parallèle entre les migrations forcées du passé et celles d’un présent où la complexité géopolitique demeure.

Retour vers le futur

Avec L’Arche de Noé de Benjamin Britten, on opère un bond dans le temps… Et dans les deux sens pour l’occasion ! Direction le déluge pour l’épisode biblique et le XXe siècle pour cette partition particulière en ce sens qu’elle s’adresse pour l’essentiel à des musiciens amateurs, en particulier des enfants.

Basée sur trois légendes bibliques, cette Arche de Noé s’inscrit dans une démarche chez Britten de se réapproprier le patrimoine collectif séculaire en le “démocratisant” : l’œuvre doit être jouée par le peuple et pour celui-ci.

Ici, la metteuse en scène italienne Silvia Costa a choisi d’insérer dans l’opéra les onze chants de Noël qui composent Ceremony of Carols de Britten afin d’affirmer la dimension centrale des voix d’enfants et le message d’espoir porté par celles-ci.

C’est Karine Locatelli qui dirigera l’orchestre, les solistes du Lyon Opéra Studio et le chœur d’enfants de la Maîtrise de l’Opéra.


Moïse et Pharaon Du 20 janvier au 1er février, à l’opéra de LyonL’Arche de Noé – Du 25 janvier au 4 février, au théâtre de la Croix-Rousse.


 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut