(Vidéo) Festival à Gerland : le LOU concurrent de l'OL  ? "De la place pour tous", assure Yann Roubert

Invité de l'émission "6 Minutes Chrono", le président du LOU Rugby, Yann Roubert revient sur la grave blessure de Mathieu Bastareaud, le début de saison du club de Top 14 et le festival de musique qui aura lieu au stade de Gerland en juin prochain.

Une grave blessure et de nombreuses interrogations. Invité de notre émission "6 Minutes Chrono", Yann Roubert a donné des nouvelles de Mathieu Bastareaud (lire ici) qui s'est gravement blessé lors du match à Toulon (19-13). Le président du LOU craint-il une fin de carrière prématurée de l’ancien international français ? "C'est trop tôt pour le dire", assure-t-il. L'expérience montre qu'il a eu des hauts et des bas mais qu'il a su revenir. On l'a vu même au LOU Rugby puisqu'il a connu deux grosses blessures, ce que l'on souhaite à personne et surtout pas à un joueur comme Mathieu Bastareaud. On sait qu'il l'a déjà fait, qu'il a les capacités de revenir. " Et de poursuivre : "Maintenant, est-ce qu'il le voudra encore ? C'est trop tôt pour en parler. La priorité est de se soigner. On verra pour l'avenir plus tard."


Une fin de carrière pour Bastareaud ? "Trop tôt pour le dire"


Actuel 5e de Top 14, le LOU perdu quelques points en route en ce début de saison. "C'est pas mal mais c'est forcément un peu frustrant car ça aurait pu être très bien quand on voit les matches et les points qu'on a laissé alors qu'ils avaient l'air à notre portée." Et notamment à l'extérieur. "Les deux matchs à Paris que ça soit au Racing ou au Stade Français mais aussi à Pau et à Toulon, on sait qu'on peut mieux faire. C'est évidemment frustrant. On se dit qu'on est dans les clous des 6 premières places mais qu'on pourrait être bien mieux."


 "Pas mal mais frustrant"


Et d'ajouter : "Comme je disais à mes joueurs avant qu'ils partent en vacances, qu'à la limite, je préfère être frustré car on est à 80 % de ce qu'on peut faire que d'être désespéré parce qu'on est à 100 %. J'ose espérer que le meilleur reste à venir. "


Un concurrent de l'OL ? "Une offre différente et complémentaire"


Du sport à la musique. Le Lou Rugby a annoncé à la mi-novembre l'organisation d'un festival de musique, "Inversion Fest"(lire ici). Le club de rugby se positionne donc sur le même créneau que l'Olympique lyonnais. "On a une offre différente et qui est complémentaire, indique Yann Roubert. Depuis que nous sommes passés en synthétique (pelouse), on n'a plus de soucis de photosynthèse (sourire). A Lyon, il y a largement de quoi faire à la fois pour le foot que pour le rugby. Il y a de la place pour tous, on a une agglomération qui a une richesse assez folle."

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut