L’entrepreneur Denis Payre / Photo de BERTRAND GUAY / AFP

Présidentielle : recalé du congrès LR, l’entrepreneur lyonnais Denis Payre dépose un recours

À un mois du congrès des Républicains, qui doit investir le candidat LR pour l’élection présidentielle, cinq des six prétendants ont validé leur ticket pour cet évènement aux airs de primaire. Seul candidat à être recalé, l’entrepreneur lyonnais Denis Payre n’a pas obtenu les 250 parrainages nécessaires, mais a annoncé déposer un recours

Jour après jour la campagne présidentielle se lance. Après les écologistes, le parti socialiste ou encore le rassemblement national, qui ont déjà investi leur candidat, Les Républicains devront désigner début décembre leur représentant. Les adhérents du parti de droite devront se prononcer entre plusieurs prétendants, qui avaient jusqu’à hier pour remettre leurs 250 parrainages, requis pour se présenter devant le congrès LR.

Parmi les six candidats à l’investiture LR, cinq ont validé leur ticket, d'après les décomptes des candidats. La direction de Les Républicains annoncera officiellement jeudi les noms des candidats remplissant les conditions de parrainage, qui devraient donc être Michel Barnier, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Eric Ciotti et Philippe Juvin.

La direction du parti pointée du doigt

En revanche, pas de trace de Denis Payre, l’entrepreneur lyonnais qui est le seul à ne pas avoir réuni les 250 parrainages. Il n’aurait recueilli qu’une "trentaine" de signatures. Il a annoncé mardi sur Sud Radio qu'il déposerait un recours auprès de la direction du parti, jugeant son comportement "totalement anti-démocratique", précise l’AFP. Le fondateur de "Nous, Citoyens" a notamment pointé du doigt l'officialisation de sa candidature mi-octobre, après "sept semaines de blocage", ce qui ne lui a laissé "que deux semaines" pour réunir les 250 parrainages requis.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut