Nicolas Bret, dirigeant de « Magner le Moment M »

"On va faire 20% de notre chiffre normal de décembre" Serge Magner Traiteur (vidéo)

Nicolas Bret, dirigeant de "Magner le Moment M", traiteur historique de Lyon, est l'invité de 6 minutes chrono. Le contexte sanitaire plonge sa société dans le rouge.

 

Après les annonces, à quelques jours d'intervalle, de la ministre du Travail et du Premier ministre déconseillant aux entreprises d'organiser des repas ou des pots de fin d'année, les annulations s'enchaînent.

Les traiteurs sont touchés de plein fouet. Au 1er décembre, selon Traiteurs de France,  plus de 430 réceptions pour 155 000 convives ont été annulées dans l'hexagone, entraînant une perte de chiffre d’affaires qui s’élève à près de 7 millions d'euros.


"Je pense qu'on va faire 20% de notre chiffre d'affaires normal du mois de décembre."
Nicolas Bret (Magner Traiteur)


Dix jours plus tard, les chiffres se sont assurément amplifiés.  A Lyon, c'est le "coup de massue" pour les traiteurs, dont une très grosse partie de leur chiffre d'affaires annuels se fait en fin d'année.

Magner le moment M (ex-Serge Magner Traiteur) a ainsi essayé deux annulations d'affilée de très gros événements, soit une perte de chiffre d'affaires de 200 000 euros.

"Je pense qu'on va faire 20% de notre chiffre d'affaires normal du mois de décembre." explique Nicolas Bret, son dirigeant. Nous avons l'impression de revivre 2020. Ce qui est paradoxal, c'est qu'il n'y a aucune contrainte législative ou du gouvernement qui dise de ne pas se réunir."

Et de demander au gouvernement un coup de pouce. "J'alerte notre gouvernement de nous aider très, très rapidement."

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut