Photo d’illustration d’un loup. (Photo de Kena Betancur / AFP)

Métropole de Lyon : un loup retrouvé mort sur l’A43 à Saint-Priest

Le cadavre de l’animal sauvage a été découvert lundi 14 mars par les équipes de l’autoroute A43. La bête qui doit faire l’objet d’une autopsie pour confirmer officiellement son espèce a selon toute vraisemblance été percutée par un véhicule.  

Voilà une nouvelle qui devrait faire parler à Lyon, ou tout du moins surprendre. La dépouille d’un loup a été retrouvée sur la commune de Saint-Priest, aux portes de Lyon, ce lundi 14 mars, au niveau du supermarché Auchan sur l’A43. L’animal découvert par les équipes du service autoroutier a vraisemblablement été victime d’une collision avec un véhicule dans la nuit de dimanche à lundi, rapporte Le Progrès. 

D’après nos confrères, la bête de petite taille a été remise à l’Office français de la biodiversité (OFB) qui doit désormais conduire une autopsie pour confirmer son espèce, son âge et ainsi officialiser la présence d’un loup aux portes de Lyon. En attendant, le cadavre a été congelé.

Un loup déjà observé dans le Rhône en 2021

En avril 2021, un grand canidé sauvage avait déjà été observé et même photographié dans le département, à Chambost-Allières. Le cliché avait alors été transmis à l'Office français de la biodiversité qui a authentifié cette observation comme étant celle d'un loup gris, une première depuis un siècle. À l’époque, la préfecture expliquait que cette observation d'un loup "ne permet[tait] pas d'affirmer que le loup s'installe dans le département". Selon elle, il pouvait s'agir d'un individu "en dispersion", c'est-à-dire, d'un loup qui quitte une meute pour trouver un partenaire sexuel ou parce que la meute est trop grande. 

Les expertises conduites par l’OFB permettront peut-être d’en apprendre plus sur le parcours de l’animal retrouvé mort lundi.

Lire aussi : Un loup aperçu dans le Rhône ?

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut