Test du Covid-19 dans un drive à Villefranche-sur-Saône © PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Métropole de Lyon : un homme arrêté alors qu’il faisait illégalement des autotests sur un parking

Le pot au rose a été découvert lundi soir, par hasard, par un gendarme en civil. L’homme arrêté, un jeune de 25 ans, testait des personnes de manière illégale, en facturant chaque dépistage une trentaine d’euros.

Alors que la campagne de dépistage du Covid-19 bat son plein partout en France, un jeune de 25 ans semble avoir voulu tirer parti de la situation. Installé sur le parking d’une grande surface de Dardilly, au nord-ouest de la Métropole de Lyon, il pratiquait de manière illégale des autotests sur des adultes et des enfants, selon Le Progrès. 

Une activité illicite lucrative

C’est un gendarme au repos qui a découvert le pot au rose, alerté par la présence de nombreuses personnes sur le parking lundi 10 janvier sur les coups de 20 heures. Toutefois, ce n’est que mardi en fin de journée que le suspect a été arrêté lors d’une intervention du Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) sur le parking du magasin en question. 

Lors de la journée de lundi il aurait effectué pas moins de 140 tests de dépistage, facturés près de 30 euros pièce, gagnant ainsi plus de 4 000 euros précisent nos confrères. Une enquête a été ouverte.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut