© Christophe Raynaud de Lage

Culture à Lyon : Johanny Bert, nouveau complice du Théâtre de la Croix-Rousse

La nouvelle directrice du théâtre de la Croix-Rousse, Courtney Geraghty, s’est adjoint un artiste pour l’épauler dans son projet, Johanny Bert. Du 13 au 15 janvier, Le Processus, pièce ayant pour thème l'avortement, sera joué sur la scène croix-roussienne, après avoir été présenté dans des lycées.

Johanny Bert se définit lui-même comme un “boulimique de travail”. En tant qu’artiste associé, même s’il préfère se dire “artiste complice”, à la direction du théâtre de la Croix-Rousse, il ne manque pas d’occasions pour satisfaire son irrépressible besoin d’activité et de projets.

Quand nous l’avons rencontré au début du mois de décembre, il avait plusieurs fers au feu. Son spectacle Hen était enfin présenté aux Célestins, plus d’un an et demi après sa programmation initiale. Une création qui met en scène une marionnette pour adulte, ni “il” ni “elle” (“Hen” est l’équivalent suédois de notre pronom “Iel”), mais dotée de seins aussi énormes que son pénis. Une marionnette étrangement humaine, pour nous inviter à plus de tolérance envers les identités sexuelles différentes…


Repas en famille et sieste acoustique


Tout en supervisant et en jouant dans Hen, il continuait de mettre en scène Le Processus, dans une version représentée au sein de plusieurs lycée en France, notamment dans l’agglomération lyonnaise. Là aussi, c’est une pièce qui s’intéresse à un sujet sociétal, l’avortement.

“L’autrice du texte, Catherine Verlaguet, explique-t-il, a écrit un texte très juste sur un couple d’ados. La jeune fille s’aperçoit qu’elle est enceinte. Ce qui est très beau c’est que le garçon se sent tout de suite impliqué. Mais sans savoir quoi faire, sans savoir où se placer. Elle, c’est un conglomérat de doutes, de sensations qui la dépassent. Je trouve important que l’on puisse explorer ce sujet dans un théâtre public. Sans pour autant vouloir faire un théâtre pédagogique.”

Le projet a été conçu dans le cadre de La Jeune Fabrique, une structure qui permet d’intégrer de jeunes comédiens et comédiennes en fin de formation dans les créations made in Croix-Rousse. Le propos du metteur en scène n’est pas de faire du militantisme, de trancher pour ou contre l’avortement, mais d’inviter à plus de compréhension, de bienveillance. “On le voit dans cette période des présidentielles, il y a une montée des extrêmes dont le discours se radicalise. C’est important que le théâtre soit un lieu de dialogue, de tolérance face à ces discours haineux.” Le Processus sera joué dans une version cette fois adaptée au grand plateau du théâtre de la Croix-Rousse, en janvier.

Ensuite, Johanny Bert aura plus de temps pour se consacrer à un autre projet conçu avec La Jeune Fabrique. Là aussi, la forme sera originale. Une Épopée est un feuilleton théâtral de plusieurs heures, entrecoupé d’un repas, d’une sieste acoustique et d’un goûter. Une création à voir en famille durant toute une journée. Avec un vrai suspense, des cliffhangers, pour capter l’attention aussi bien des adultes que des enfants. “Je ne peux pas raconter l’histoire mais c’est une vraie série théâtrale qui invite à réfléchir au monde de demain, notamment à travers les problèmes écologiques.”


Le Processus – Du 13 au 15 janvier / Une Épopée – Les 11 et 12 juin. Au théâtre de la Croix-Rousse


 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut