Des membres du collectif des Daltons de Lyon avant un nouveau rodéo urbain. (Photo Instagram Dalton_69)

Métropole de Lyon : trois membres des "Daltons" interpellés juste avant un rodéo urbain 

Les Daltons de Lyon ont une nouvelle fois fait parler d’eux ce samedi 23 octobre. Trois membres du collectif ont été interpellés par les forces de l’ordre en amont d’un nouveau rodéo urbain, plusieurs autres motards ont pris la fuite. 

Vêtus de leur combinaison de bagnard aux rayures jaunes et noires, les Daltons de Lyon ont une nouvelle fois fait parler d’eux ce samedi 23 octobre. Fréquemment identifiés lors de rodéos urbains, comme le week-end dernier place Bellecour pour un clip, les membres du collectif de rappeurs du 8e arrondissement de Lyon s’apprêtaient à effectuer un nouveau rodéo lorsqu’ils ont été interpellés. 

Celui-ci était loin d’être un secret puisqu’ils l’avaient annoncé sur leur compte Instagram, accompagnant le message suivant : "Monsieur le maire on arrive", d’une photo ou figure une dizaine d’individus à moto. Néanmoins, cette fois ils n’ont pas eu le temps de mener à bien leur projet, puisqu’ils ont été arrêtés à proximité de l’aéroport de Bron, selon nos confrères du Progrès. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Daltons Lyon (@daltons_69)

Course poursuite à moto

Si trois membres du groupe ont interpellés et placés en garde à vue, plusieurs autres participants ont échappé aux forces de l’ordre non sans filmer l’arrestation de leurs compères avant de prendre la fuite. Sur son compte Instagram, le collectif donne un aperçu de sa rencontre avec les forces de l’ordre, dans certaines vidéos on voit ainsi plusieurs Daltons pourchassés par des motards de la police à grande vitesse. 

Ce qui n’a pas manqué de faire réagir la préfecture du Rhône qui dénonce le "comportement inconscient" de ces personnes et la "mise en danger de la vie d’autrui". Les services de l’État ont toutefois salué "le professionnalisme des motards de la police nationale", qui ont permis l’interpellation de trois personnes, ensuite placées en garde à vue. La préfecture prévient que d’autres arrestations "arrivent".

Un écho national

L’interpellation de ces trois Daltons a même trouvé une résonance nationale puisque le ministre de l’Intérieur s’est emparé du sujet en retweetant un article de confrères, en déclarant "Aucune impunité face aux rodéos urbains qui pourrissent la vie des habitants de certains quartiers".

Néanmoins, il n’est pas certain que cela mette un frein aux pratiques du collectif qui n’a pas manqué de souligner sur son compte Instagram, en réponse à une publication du syndicat Alliance Police, que ce "n’est que partie remise".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut