banderole sur une école occupée dans le 1er arrondissement à Lyon
L’école Michel Servet (1e) lors de son occupation en mars pour loger deux enfants et leurs parents. Photo : Jamais sans Toit

Lyon 1er : une nouvelle école occupée pour héberger 8 enfants

L'école Michel Servet, dans les pentes de la Croix-Rousse, va héberger à compter du lundi 14 novembre trois familles sans logement.

L'établissement a annoncé dimanche soir que trois familles sans-abri seraient logées à compter de ce lundi 14 novembre dans les locaux du groupe scolaire Michel Servet, "pour les mettre à l’abri du froid et permettre aux 8 enfants d’aller le matin à l’école en ayant dormi au chaud". Ce n'est pas la première fois que l'école se mobilise, l'an dernier déjà 5 familles avaient été abritées en attendant une réponse de la préfecture. "Notre groupe scolaire est particulièrement affecté par le sans-abrisme des enfants. Depuis 2014, ce ne sont pas moins de 75 enfants qui ont trouvé refuge dans le gymnase de l’école avant leur prise en charge par les pouvoirs publics." Face à ce phénomène, personnel scolaire et parents se relaieront pour passer la nuit avec eux.

108 enfants sans logement recensés depuis la rentrée

Cette initiative s'inscrit dans un contexte où 240 enfants sans solution de logement ont été recensés depuis début septembre dans la métropole de Lyon, et 108 à Lyon même, par le collectif Jamais sans toit, selon lequel 32 enfants sont actuellement hébergés dans 9 écoles du Grand Lyon. À l'appel du collectif, un rassemblement est également prévu le 18 novembre devant la préfecture du Rhône. Les soutiens aux familles attendent en effet une action de l'État, le ministre délégué au Logement Olivier Klein s'étant engagé lors de sa venue à Lyon le 27 septembre dernier à ce qu'une "solution pérenne" soit proposée à ces familles.

"Nous exigeons que les autorités compétentes prennent leurs responsabilités et assument leur mission de mise à l’abri afin que ces enfants puissent poursuivre leur scolarité normalement aux côtés de leurs camarades de classe." réclame le groupe scolaire dans son communiqué, qui annonce également un goûter solidaire le 18 novembre devant l'école maternelle pour récolter des fonds afin de financer des nuits d'hôtel..

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut