Files d’attente pour rentrer dans la Part-Dieu, lundi 16 août. @Jeanne Le Bihan

Le tribunal administratif de Lyon rejette le recours des centres commerciaux Confluence et Part-Dieu, opposés au contrôle du pass sanitaire

Les centres commerciaux avaient demandé à ce que soit levée l'obligation de contrôler le pass sanitaire à leurs entrées. Le tribunal a rejeté cette demandé samedi 28 août.

Le 13 août, le préfet du Rhône, Pascal Mailhos prend un arrêté obligeant les centres commerciaux de la Part-Dieu et de Confluence à contrôler le pass sanitaire de leurs clients à partir du 16 août. Les deux centres commerciaux, possédés par le même groupe, Unibail-Rodamco-Westfield, déposent un recours auprès du tribunal administratif, pour faire suspendre l'arrêté. Samedi 28 août, le tribunal administratif de Lyon a refusé de suspendre l'arrêté.

Lire aussi : Lyon : le pass sanitaire bientôt mis en place dans les centres commerciaux La Part-Dieu et Confluence ?

Le recours portait sur plusieurs points, dont l'accès aux biens de première nécessité et l'accès aux transports en commun (car l'accès au centre commercial Part-Dieu par la sortie du métro B est possible seulement avec le pass). Le tribunal a estimé que les quartiers où sont situés les deux centres sont suffisamment pourvu en commerces de biens de première nécessité, accessibles sans pass sanitaire. Et que le métro B dispose de deux autres entrées et sorties sur la voie publique.

Le juge des référés a également fait référence à la "dégradation forte et continue" de la situation sanitaire dans le Rhône au moment de la mise en place de l'arrêté. Il "a ainsi considéré qu’il convenait de mettre en place des mesures de protection complémentaires contre le virus afin d’en freiner la propagation dans ce département", ce qui justifie selon le tribunal administratif de maintenir l'arrêté.

Le taux d'incidence est à la baisse depuis environ une semaine. Sur la semaine du 19 au 25 août, il est de 245 dans le Rhône, contre 305 le 16 août. Les hospitalisations, elles, sont stables. 307 personnes sont hospitalisées le 28 août dans le Rhône, avec une tension hospitalière assez élevée de 48 %.

Lire aussi : Coronavirus : le nombre de nouveaux cas continue de baisser à Lyon et dans le Rhône (graphique)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut