La Lyonnaise Brigitte Giraud a remporté le Goncourt 2022. DR

Le récap' des temps forts de la semaine à Lyon

Prix Goncourt, trail et championnats, politique énergétique...Retour sur ce qui a marqué l'actualité lyonnaise cette semaine.

Cette semaine du 31 octobre au 6 novembre s'est ponctuée d'événements marquants à Lyon, entre le Lyon Urban Trail, le nouveau Prix Goncourt, et le déplacement de Grégory Doucet à Marseille. Voici un récap' de ces temps forts.

La Lyonnaise Brigitte Giraud remporte le Prix Goncourt 2022

Avec son roman Vivre vite (Flammarion), dans lequel elle raconte le décès de son mari Bruno, mort brutalement en moto, la Lyonnaise Brigitte Giraud a remporté ce jeudi 3 novembre le prix Goncourt 2022. Elle est la treizième femme à remporter la plus prestigieuse récompense littéraire française, après Leïla Slimani en 2016.

Le Lyon Urban Trail by night a fait courir 6000 participants

Lyon Urban Trail by nightSamedi 5 novembre, le traditionnel trail lyonnais nocturne a réuni 6000 coureurs sur trois parcours différents pour sa 8e édition. Un record de participation

pour cette édition post-Covid. Mathieu Corgier, 20 ans et originaire du Beaujolais, est arrivé en première place du parcours le plus long, avec un record de 01:46:00.

Côté trail toujours, la Lyonnaise Marion Delespierre a été sacrée championne du monde de trail par équipes lors des championnats du monde de trail de Chang-Mai, en Thaïlande, samedi 5 novembre.

Grégory Doucet en déplacement à Marseille

L'édile lyonnais passe le week-end dans la cité phocéenne à l'occasion de l'Olympico, match qui oppose ce dimanche soir, à 20h45 l'Olympique Lyonnais à l'Olympique de Marseille. Le Vélodrome qui accueille l'événement affiche complet. A l'occasion de ce week-end, le maire de Lyon a rencontré son homologue Benoît Payant. Il s'est aussi rendu dans les quartiers nords, à l'Après M, ancien fast food reconverti en plateforme de distribution de colis alimentaires.

Eclairage urbain : des mesures politiques et de l'activisme

Photo : Engrainage 24

Alors que la Ville de Lyon expérimente, à partir de ce soir, l'extinction de l'éclairage public dans certaines rues de la ville entre 2h et 4h30 du matin, des activistes écologistes ont apposé de nombreuses affiches, dans la nuit de samedi à dimanche, pour dénoncer le gaspillage énergétique et le manque d'initiatives du gouvernement en faveur de plus de sobriété.

Dans cette lignée, le 31 octobre, l'Université Lumière Lyon 2 a dévoilé son plan de sobriété énergétique et de continuité pour réduire sa consommation d'énergie cet hiver.

 

 

 

 

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut