Laurent Wauquiez, au mont Mézenc © AFP

La justice enjoint Laurent Wauquiez à transmettre des documents relatifs à la gestion d'Auvergne-Rhône-Alpes

Le tribunal administratif de Lyon a de nouveau sommé Laurent Wauquiez de transmettre des documents relatifs à la gestion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a été sommé par le tribunal administratif de Lyon de communiquer des documents relatifs à la gestion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes concernant les contrats de 18 chargés de mission.

Fiches de poste et contrats de 18 chargés de mission

Selon cette décision du tribunal, Laurent Wauquiez a quatre mois pour transmettre les fiches de poste et contrats de dix-huit chargés de mission employés entre 2015 et septembre 2022, à Raymond Avrillier, ex-maire adjoint de Grenoble, à l'origine de la procédure.

Cette demande remonte à septembre 2022 et faisait suite à un signalement de l'association de lutte contre la corruption, Anticor après un rapport de 2019 de la Chambre régionale des comptes concernant différents postes au sein du conseil régional.

Lire aussi : Perquisitions à la mairie de Lyon : une enquête ouverte pour "détournement de fonds publics"

Eclaircir le rôle de chargés de mission

La CRC avait signalé les faits au procureur de la République de Lyon qui a ensuite transmis le dossier au Parquet national financier, lequel a ensuite ouvert une enquête. Des perquisitions avaient ainsi été menées en septembre 2022, puis en novembre 2023 après de nouvelles révélations de France info questionnant cette fois le rôle de quatre collaborateurs directs de Laurent Wauquiez.

Des perquisitions ont été menées en mars dernier à l'Hôtel de Ville de Lyon dans le cadre d'une information judiciaire ouvert le 7 février dernier du chef de "détournement de fonds publics par personnes dépositaires de l'autorité publique". Pour les deux collectivités, il s'agit d'éclaircir la nature du travail des chargés de mission qui, selon les dispositions légales, doivent être des employés apolitiques, au service de la collectivité et non pas des collaborateurs politiques.

Lire aussi : Des perquisitions menées pour des soupçons d’emplois fictifs autour de Wauquiez

La semaine dernière, Laurent Wauquiez a été sommé par le même tribunal de communiquer à l'opposition régionale la liste des invités du "dîner des sommets" organisé en juin 2022 qu'il refusait aussi de transmettre. La région avait alors annoncé sa décision de faire appel, avant de préciser qu'il s'agissait en réalité d'une saisine du Conseil d'Etat.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut