Hôtel de Ville de Lyon @ Romane Thevenot

Perquisitions à la mairie de Lyon : une enquête ouverte pour "détournement de fonds publics"

Les perquisitions et auditions menées mardi à la mairie de Lyon l'ont été dans le cadre d'une enquête ouverte en février pour "détournement de fonds publics".

Deux jours après les perquisitions menées à l'Hôtel de Ville de Lyon, le parquet de Lyon indique ce jeudi qu'une information judiciaire a été ouverte le 7 février 2024 du chef de "détournement de fonds publics par personnes dépositaires de l'autorité publique". L'enquête a été ouverte après que le parquet a été destinataire d'un signalement de la Chambre régionale des comptes (CRC), qui avait elle même été alertée par la droite en février 2021.

Une information judiciaire ouverte en février

L'institution, dont le dernier rapport sur la gestion de la Ville de Lyon a été diffusé en 2019, avait néanmoins déjà pointé du doigt ce problème lors du mandat de Gérard Collomb. "Les investigations se poursuivent sous l'autorité des juges d'instruction saisis", précise par ailleurs le parquet.

Pour rappel, mardi 12 mars, une vingtaine d'agents de la police judiciaire ont mené des perquisitions et des auditions dans les locaux de la mairie de Lyon en raison de doutes sur la nature du travail effectué par les chargés de mission des adjoints au maire de Lyon, Grégory Doucet. La Ville de Lyon assurait mercredi se tenir, "bien entendu, à la disposition de la justice" et ne souhaitait "faire aucun commentaire sur une enquête en cours".

Lire aussi : Des perquisitions menées pour des soupçons d’emplois fictifs autour de Wauquiez

La nature du travail d'une vingtaine de chargés de mission est à éclaircir. Selon les dispositions règlementaires, les adjoints d'une municipalité ne peuvent disposer de collaborateurs politiques, mais uniquement d'employés apolitiques, au service de la collectivité.

Cette ambiguïté entre collaborateur politique et personnel administratif au service la collectivité fait l'objet d'investigations à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dirigée par Laurent Wauquiez (LR), menées par le parquet national financier (PNF).

Lire aussi : Perquisitions et auditions à l'Hôtel de Ville de Lyon après un signalement de la droite

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut