Jan-Pierre Obin, ancien inspecteur général de l’éducation nationale dans l’académie de Lyon

"L'autarcie culturelle est le principal facteur de la radicalisation des jeunes" (vidéo)

Jean-Pierre Obin est membre du bureau exécutif de la Licra et ancien inspecteur général de l'éducation nationale. Invité de l'émission télé de Lyon Capitale "6 minutes chrono" , il revient sur l'enquête menée auprès de lycéens de plus de 15 ans par l'Ifop pour la Licra sur les formes d'atteintes à la laïcité.

L'Ifop a récemment publié les résultats d'une enquête sur la question de la laïcité en milieu scolaire. Si les résultats de l'enquête menée pour la Licra et sa revue "DVD" n'ont rien d'un scoop - les premiers travaux mettant en exergue ces problèmes remontent à près d’une vingtaine d’années (voir Les Territoires perdus de la République (2002) de Georges Bensoussan ou Les signes et manifestations d'appartenance religieuse dans les établissements scolaires (2004) de Jean-Pierre Obin) - c'est la première fois, en revanche, qu'une telle étude est menée auprès de lycéens de plus de 15 ans, dans toute les régions de France, dont Auvergne-Rhône-Alpes, sur la question des atteintes à la laïcité en milieu scolaire.

Pour Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur général de l'éducation nationale dans l'académie de Lyon, est co-auteur d'un rapport  remis en 2004 au gouvernement, à savoir une enquête “inquiétante” sur la “théologisation de l’enseignement” dans les établissements scolaires.

Menus halal, toilettes séparées, contestation des cours... Pour Lyon Capitale et "6 minutes chrono", Jean-Pierre Obin explique les tenants et les aboutissants de l'enquête menée par l'Ifop sur l'ampleur des formes d'atteintes à la laïcité dans les établissements scolaires d'Auvergne-Rhône-Alpes et de France.

Pour en savoir plus : Atteintes à la laïcité, l'école (une fois encore) dans le viseur

 

 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut