la Fnaim souligne que cette mesure est « d’une totale inefficacité » © Tim Douet

Immobilier à Lyon : l'encadrement des loyers vertement attaqué par la Fnaim

Les villes de Lyon et Villeurbanne viennent d'être autorisées à mettre en place un dispositif d'encadrement des prix des loyers. Une mesure demandée par la Métropole de Lyon. En réaction, la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) critique la mise en place de cette réforme.

La salve n'aura pas tardé : la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim)ne mâche pas ses mots sur la mesure d'encadrement des loyers sur les villes de Lyon et Villeurbanne, à la demande de la Métropole de Lyon.

La Métropole de Lyon dans le viseur

Loin d'être une nouveauté, tous les acteurs du secteur savaient, depuis de nombreux mois, que la majorité écologiste à la Métropole souhaite ainsi faciliter l'accès au logement. En face, la Fnaim souligne que cette mesure est "d'une totale inefficacité". En effet, la fédération met en avant le fait que cette réforme "risque de ne pas être suivie par la population des bailleurs qui gèrent directement leurs biens", au contraire "des professionnels (...) qui respecteront la réglementation comme ils l'ont toujours fait".


"L’encadrement des loyers risque de ne pas être appliqué par près de 63 % du marché" la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim)


Pourquoi un tel écart entre les entreprises et les particuliers selon la Fnaim ? Parce "les moyens juridiques dont dispose la Métropole de Lyon ne permettent pas" de vérifier l'application de la loi, sauf sur les professionnels. Autrement dit, la mesure ne pénaliserait finalement que les professionnels de l'immobilier : "l’encadrement des loyers risque de ne pas être appliqué par près de 63 % du marché contre 37 % pour le marché intermédié".


"Il serait extrêmement dommageable qu’il y ait une absence de volonté politique de construire plus" la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim)


Pareillement, la Fnaim tape fort sur le ralentissement des projets de construction initié par les verts à la Métropole de Lyon : "L’encadrement des loyers ne répondra donc pas favorablement à la volonté de maîtriser les loyers et ne solutionne pas le manque de constructions de logements qui est à l’origine même des niveaux de loyers demandés en Métropole. Il serait extrêmement dommageable qu’il y ait une absence de volonté politique de construire plus".

Lisez ici le communiqué de presse complet de la Fnaim.

Lire aussi : Immobilier : la Métropole de Lyon à la reconquête des promoteurs

Lire aussi : Le gouvernement valide, la mise en place de l'encadrement des loyers bientôt lancée à Lyon et Villeurbanne

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut